Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er mars : une lecture au choix de l'écrivain "Emmanuel Carrère".

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 23:34

Audiolib -  traduit de l'anglais (australie) par Béatrice Taupeau. Lu par Danièle Douet - 15 h 32 -

Elles s'appellent Céleste, Madeline et Jane et leur point commun est d'avoir leurs enfants dans la même école, celle de Pirriwee, à Sidney. Une école publique qui prône la non-violence mais qui est loin d'exemplaire comme nous allons pouvoir le constater.  Dès le début, savons qu'un drame s'est produit lors d'une soirée organisée par l'école mais nous sommes loin d'imaginer ce dont il s'agit. 

C'est le harcèlement d'un enfant par un autre qui met le feu au poudre. Les parents s'en mêlent et ce sont eux qui vont finir par se disputer. Parallèlement, nous suivons quelques familles dans leur intimité et découvrons les "petits secrets et grands mensonges" de chacun. Certains secrets sont plus lourds que d'autres. Je fais le choix de vous laisser les découvrir par vous-même.

Le microcosme des parents d'élèves est bien rendu et m'a rappelé quelques souvenirs. Il est question par exemple du gang des "serre-têtes", ces mères d'élèves zélées et omniprésentes qui donnent des complexes aux autres et dépassent parfois leurs prérogatives. 

Ce roman a dépassé mes espérances. J'imaginais un livre assez léger, qui allait me faire passer un bon moment. Les ingrédients pour un livre distrayant sont effectivement présents mais il ne se résume pas à cela. L'auteure ne se contente pas d'une esquisse des protagonistes du drame. Elle s'attache à décrire de façon approfondie la personnalité de chacun. On ne s'ennuie pas une seconde. On sourit, on frémit, on jubile même, parfois.

La version audio tient largement ses promesses. La lectrice incarne les différents personnages en modulant sa voix, sans que cela paraisse artificiel. J'ai pris quelques notes au départ pour m'y retrouver parmi les nombreux personnages mais bien vite, j'ai pu les lâcher.

Une écoute réjouissante que je vous conseille sans hésitation.

Merci à Audiolib 

Lu dans le cadre de "Ecoutons un livre"

Repost 0
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 18:44

 

Voici les participations du mois  (la liste sera complétée au cours de la journée du 16/02)

Sylire : Petits secrets et grands mensonges -  Liane Moriarty

Géraldine : Le confident - Hélène Grémillon

Enna : Le voyant - Jérôme Garcin

Manika : Inconnu à cette adresse

Si vous voulez participer le mois prochain (le 16/03), n'hésitez pas. Il n'y a plus de thème suggéré. Chacun présente le livre audio de son choix.

Repost 0
Published by sylire
commenter cet article
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 10:27

Voici mes réponses à un tag qui circule tous les ans sur les blogs et qui me permet de revisiter une partie de mes lectures de l'année 2016 de façon ludique. 

1/ Décris toi :  La fille du train

2/ Comment te sens tu ? Pas pleurer 

3/ Décris où tu vis actuellement ? Un paradis trompeur

4/ Si tu pouvais aller où tu veux, où irais tu ? Le meilleur des mondes

5/ Ton moyen de transport préféré ? Un paquebot dans les arbres

6/ Ton/ta meilleur(e) ami(e) est : L'amie prodigieuse

7/ Toi et tes amis vous êtes ? A la table des hommes

8/Comment est le temps ? Lame de fond

9/ Quel est ton moment préféré de la journée ? L'ombre de nos nuits

10/ Qu'est la vie pour toi ? La danse des vivants

11/ Ta peur ? Le grand méchant renard

12/ Quel est le conseil que tu as à donner ? Du bon usage des étoiles

13/ La pensée du jour ? Continuer

14/ Comment aimerais tu mourir ? En attendant Bojangles

15/ Les conditions actuelles de ton âme ? A tout moment la vie

16/ Ton rêve ? New York, Esquisses noctures

 

Repost 0
Published by sylire - dans Pêle-mêle
commenter cet article
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 23:03

 

C'est avec joie que je vous annonce que je participerai, cette année encore, au prix des lecteurs organisé par Audiolib.

En quelques mots, voici les différentes étapes du déroulement du prix :

Audiolib propose une sélection de 10 titres à un jury de 15 blogueurs qui, après les avoir écoutés, en retiendra cinq. Ces cinq livres sont ensuite soumis au vote du public.

Pour en savoir plus, allez faire un tour sur le site Audiolib (ici). Vous y trouverez notamment la liste des blogueurs qui forment le jury.

Sans plus tarder, voici la sélection qui nous fera vibrer cette année.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Born to run de Bruce SPRINGSTEEN, lu par Jacques Frantz.

Désorientale de Négar DJAVADI, lu par Lila Tamazit

Jeux de Miroirs d’E.O. CHIROVICI, lu par Vincent Schmitt.

Le dernier des nôtres d’Adélaïde de CLERMONT-TONNERRE, lu par Rémi Bichet.

Ma part de Gaulois de Magyd CHERFI, lu par l’auteur.

Opération Napoléon d’Arnaldur INDRIDASON, lu par Thierry Janssen.

Petit pays de Gaël FAYE, lu par l’auteur.

The Girls d’Emma CLINE, lu par Rachel Arditi.

Trois jours et une vie de Pierre LEMAITRE

Voici venir les rêveurs d’Imbolo MBUE

N'hésitez pas à me donner votre avis sur cette sélection. De mon côté j'ai déjà lu et aimé le Pierre Lemaitre quant au roman de Gael Faye, c'est un de mes coups de coeur de la rentrée de septembre 2016. Je l'écouterai volontiers en entier. Pour "Trois jours et une vie", je me contenterai d'extraits afin de me faire une idée (la plus juste possible) de l'interprétation de Philippe Torreton.

J'ai commencé par "Voici venir les rêveurs". A suivre !

 

Repost 0
Published by sylire - dans Des prix...
commenter cet article
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 12:59

 

 

 

 

 

Audur Ava Olafsdotir est une auteure islandaise dont j'ai lu avec délectation  "L'embellie" et "Rosa Candida". "Le rouge vif de la rhubarbe" est sorti en France à la rentrée de septembre 2016 mais c'est en réalité le premier roman de l'écrivaine.

L'histoire est celle d'Augusta, une jeune handicapée que sa mère a confiée à une amie, Nina, pour pouvoir exercer son métier à travers le monde. Augustina et Nina vivent dans un petit village tranquille au pied d'une montagne. Augustina ne se lamente pas sur son sort d'adolescente handicapée, elle est battante et va nous le montrer.

Je ne peux pas dire que j'ai été déçue par cette histoire car j'avais en tête que c'était un premier roman mais je l'ai moins appréciée que les deux autres titres. Il possède le petit grain de fantaisie qui caractérise les romans de cette auteure mais l'histoire m'a moins emportée. Il n'en reste pas moins que c'est une lecture agréable qui donne l'occasion de découvrir une galerie de personnages attachants.

L'avis de Gambadou

Zulma - septembre 2016 - traduit de l'islandais par Catherine Eyjolfsson - 156 pages

Repost 0
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 23:42

Côté spectacle

J'ai assisté au one-man-show d'un humoriste qui nous a fait rire sans répit pendant une heure et demi. Après une semaine de travail fatigante, j'ai doublement apprécié cette soirée.

Il s'appelle Karim DUVAL et il a une présence incroyable sur scène. Le titre de son spectacle "Melting Pot" résume bien les thèmes abordés. D'origine franco-sino-marocaine, il nous fait profiter de son expérience du métissage avec intelligence et humour.

En voici un petit aperçu...

 

Côté blogs

Un petit focus sur l'opération Price Minister à l'attention des blogueurs à laquelle j'ai eu la chance de participer en 2016 en tant que Co-marraine de l'opération. Une chouette expérience que j'ai partagée avec une équipe de blogueuses très motivées. J'ai fait belles découvertes !

Parmi les productions sélectionnées, j'avais envie de partager avec vous celle de Jostein sur Instagram pour "Continuer" de Laurent Mauvignier. Ceux et celles qui ont lu le livre apprécieront, je pense, sa créativité.

N'hésitez pas à aller voir les productions des autres gagnants. Il y a de belles découvertes à faire (Ici).

La production Instagram de Jostein

La production Instagram de Jostein

Côté lecture, j'ai particulièrement aimé, ce mois-ci, "Petits secrets, grands mensonges" que j'ai lu en version audio. Je vous en parle dans une quinzaine de jours.

 

Repost 0
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 19:40

Editions Cà et là - novembre 2016 - 236 pages

Traduit de l'anglais par Philippe Touboul

Tout porte à croire que nous allons lire histoire gaie avec des personnages amusants. Le titre, le dessin et même les premières pages entretiennent cette impression. La famille Fun est une famille d'apparence heureuse et sans histoire. Pourtant des fêlules existent et nous n'allons pas tarder à les découvrir quand la grand-mère vient à mourir. Le père de famille, accablé de chagrin, s'écroule littéralement. La mère des enfants, vite lassée du laisser-aller de son mari, se rend chez un psy à la mode, un charlatan qui lui donne de mauvais conseils. La spirale négative s'enclenche et aucun membre de la famille n'en sortira indemne

"La famille Fun" est un roman graphique assez perturbant. Le climat qui règne dans ce foyer est malsain. Les parents n'assument pas leurs responsabilité, les enfants partent en vrille (du moins les plus grands) et les psychologues sont des gourous. Nous nous demandons comment tout cela va se terminer, s'inquiétant pour les enfants tout en admirant leur créativité. L'humour est grinçant. Le plus souvent, on ne sait pas si l'on doit rire ou pleurer.  

Le dessin n'est pas spécialement esthétique mais il est efficace. La gaieté des couleurs et la rondeur des personnages contrastent avec la déchéance de la famille, ce qui renforce le sentiment de malaise. 

J'ai lu que l'auteur cherchait à dénoncer le modèle familial de la middle-class américaine. C'est assez effrayant, comme modèle.

.Ai-je aimé ? D'une certaine façon oui, bien que la lecture soit déstabilisante. Je l'ai dévoré d'une traite.

Cette semaine, c'est chez MO

Lu dans le cadre de l'opération "Masse critique" de Babelio

Repost 0
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 12:06

 

 

 

 

 

 

L'histoire est celle d'un jeune juif algérien appelé à faire la guerre en France. Nous sommes en 1940 et Jacob comprend vite ce qu'on attend de lui : tuer des allemands en risquant sa propre vie chaque jour. En Algérie, sa mère l'attend avec fébrilité. Elle ne peut imaginer perdre son "second Jacob".

Ma concentration n'était pas optimum quand j'ai écouté ce livre audio mais c'est assurément un beau roman, dans lequel Valérie Zenatti rend un hommage très émouvant à sa famille (Jacob était le frère de son grand-père). L'auteure parvient avec brio à opposer la douceur de Jacob et la cruauté de la guerre. Le personnage de la mère m'a particulièrement touchée. 

CsL Editions - Lu par Eric Génovèse - 3 h 40 

Des avis : le beau billet de Violette

Jacob est le troisième en partant de la gauche (crédit photo : figaro.fr)

Jacob est le troisième en partant de la gauche (crédit photo : figaro.fr)

Repost 0
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 23:35

 

( pas si bref, en fin de compte...)

 

Dans ce roman, Didier Van Cauwelaert s'empare d'un fait historique particulièrement ignoble et moins connu que d'autres : la solution finale pour les handicapés, décrétée par le 3ème reich en 1941. L'histoire est celle de David, un jeune garçon fantasque et encombrant, que sa famille a vendu à une institution. Grâce à un camarade qui lui offrira sa vie et soutenu par d'Ilsa, une jeune scientifique au service du Reich, le jeune garçon parviendra à sauver sa peau. S'ouvrira alors pour lui une carrière scientifique inespérée. Ce n'est que bien plus tard, devenu un vieil homme, que David retrouvera la trace d'Ilsa. Il comprendra alors pour quelle raison cette dernière est restée silencieuse toutes ces années.

"La femme de nos vies" est un roman bien construit qui mérite largement le détour. J'aurai un petit bémol (et même deux) à formuler. Une petite note précisant ce qui relève (ou pas) de faits historiques aurait été la bienvenue. J'aurais préféré par ailleurs que l'histoire soit un chouia moins romanesque. Cela dit, c'est une histoire que j'ai écoutée avec beaucoup d'intérêt et que je recommande.

Ecoutez-lire (Gallimard) - lu par l'auteur -  6 heures d'écoute

Merci à l'amie qui m'a prêté ce livre !

Le billet plus complet de L'irregulière

Lu dans le cadre de "Ecoutons un livre"

Repost 0
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 17:14

Ce mois ci-le thème proposé est : "une femme hors du commun".

Les participants :

Dans le thème

Enna : Et tu n'es pas revenu - Marcelline Loridan Ivens

Sylire : la femme de nos vies - Didier Van Cauwelaert

Manika : l'amie prodigieuse - Elena Ferrante

Hors thème :

Enna : l'écrivain Dany Lafferière - Entretien avec l'auteur

Enna : l'écrivain Sorj Chalandon - Entretien avec l'auteur

Sandrine : le sumo qui ne pouvait pas grossir - E.E. Schmitt

Saxaoul : l'écrivain Sorj Chalandon - Entretien avec l'auteur

A compter du mois de février, je simplifie le concept de "Ecoutons" un livre en renonçant au thème imposé. Cela deviendra donc simplement un rendez-vous consacré au livre audio. Peut-être serez-vous plus nombreux ?

Repost 0