W3C

  • Flux RSS des articles

Archives

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr 

 

"Nous sommes dispersés sur le globe mais la littérature nous tisse des liens. Gens de même lecture, gens de même questionnement, gens de même sensibilité au monde, gens de même révolte, gens de même quête. Par le livre, on se trouve des dénominateurs communs et on se reconnaît, au delà des petits tiroirs identitaires". Citation de Fatou Diome dans "le vieil homme sur la barque"

 

Pour connaître un peu mieux la lectrice que je suis : Ici ou  

Lundi 29 septembre 2014 1 29 /09 /Sep /2014 00:21

Albin Michel - 231 pages - août 2014

Ioan est un ancien photographe d'une soixantaine d'années, retiré au fin fond des Cévennes et bien décidé à y rester. Quand sa belle-fille l'appelle pour lui annoncer que son petit-fils de dix-sept ans, qu'il ne connait quasiment pas, s'est installé dans un squat de Barcelone et ne donne plus signe de vie, il décide de quitter les Cévennes pour partir à sa recherche. Retrouver Barcelone, c'est faire face à un passé qu'il a du mal à assumer et que l'on découvre au fil du roman. C'est aussi quitter sa solitude puisqu'il ne voit plus guère, depuis plusieurs années, que son voisin.

Je suis restée un peu extérieure à l'histoire pendant une bonne moitié du roman. J'ai eu quelques difficultés à cerner le personnage de Ioan, à m'y attacher. Mon intérêt pour le roman s'est éveillé avec la découverte d'un Barcelone que j'ai tenté d'imaginer. Il ne s'agit pas du Barcelone des cartes postales (bien qu'on y trouve des lieux fréquentés par les touristes). Le projecteur est braqué sur la population qui vit dans les squats, en marge de la société. En arrière-plan, la guerre d'Espagne, une guerre civile qui n'a pas fini de cicatriser ses plaies. Ioan fera un grand pas dans la cicatrisation des siennes. Il finira aussi par retrouver son petit-fils, quand il sera prêt à faire la paix avec son passé.

C'est un coup de coeur pour Saxaoul qui m'a donné envie de découvrir ce titre. Mon avis est plus mitigé, comme vous pouvez le constater. La deuxième partie a su capter mon attention mais pas suffisamment pour m'embarquer totalement.

Lu dans le cadre d'un partenariat avec Albin Michel, que je remercie pour la découverte.

 

Une lecture commune avec Valérie (allons voir son avis...)

challenge rentrée littéraire 2014 1% logo

5/6 


Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires - Publié dans : Livres bien aimés
Vendredi 26 septembre 2014 5 26 /09 /Sep /2014 00:43

Actes Sud- Babel / Lemeac Editeur - 1998  

Avec "Volkswagen Blues", j'ai pris la route en compagnie de Jack. Personnage récurrent des romans de Poulin, il est écrivain. Bien vite, Jack s'est trouvé une compagne pour le suivre dans son voyage : il a pris en stop une jeune métisse "la grande sauterelle" Entre l'écrivain et la belle, le courant est passé immédiatement. C'est donc bien volontiers que la jeune femme a accepté de le suivre dans son long périple, le but du voyage étant de trouver le frère Jack, Théo. Les deux hommes se sont perdu de vue depuis bien longtemps.

Le voyage commence au Québec, dans la baie de Gaspé et finit à San Francisco, en empruntant la route des pionniers. Une carte, placée à la fin du roman (et que par chance j'ai repérée dès le départ), permet de situer les étapes de la traversée. Les voyageurs cherchent des indices qui les mettraient sur la trace du frère de Jack. Ils en profitent pour faire du tourisme, le long du Mississipi, sur la piste de l'Oregon. Ils s'intéressent à l'histoire des Etats-Unis, notamment à celle des pionniers.

Comme toujours chez Poulin, il est questions du rapport aux livres et des affres de l'écrivain. Jack est assez tourmenté dans ce roman, pour diverses raisons que l'on découvre au fil de l'histoire. La tendresse de la grande sauterelle atténue un peu son mal-être. Comme "la tournée d'automne", du même auteur, "Volkswagen blues" est un road-movie tranquille et fantaisiste qui m'a fait passer un très agréable moment. 

Quel bonheur de retrouver la plume de Jacques Poulin ! Vivement le prochain (j'en lis au moins un par an).


Lu dans le cadre de Québec en septembre


Ecrire un commentaire - Voir les 10 commentaires - Publié dans : Livres beaucoup aimés
Mardi 23 septembre 2014 2 23 /09 /Sep /2014 00:09

MontagePicasa.jpg

 

Voici un deuxième bilan des billets pour ce challenge :

 

Les voyages :

Celui de Valérie :

  • http://vallit.canalblog.com/archives/2013/02/11/26534313.html
  • http://vallit.canalblog.com/archives/2013/03/11/26600208.html
  • http://vallit.canalblog.com/archives/2013/04/08/26771760.html
  • http://vallit.canalblog.com/archives/2013/03/25/26579551.html
  • http://vallit.canalblog.com/archives/2013/05/14/26579682.html
  • http://vallit.canalblog.com/archives/2013/04/05/26579744.html

Celui de Kathel :

  • http://lettresexpres.wordpress.com/2014/05/13/jai-vu-new-york-1-oh-cest-haut/
  • http://lettresexpres.wordpress.com/2014/05/14/jai-vu-new-york-2-et-la-nature/
  • http://lettresexpres.wordpress.com/2014/05/20/jai-vu-new-york-3-brooklyn-cest-aussi-new-york/

Le mien :

  • http://sylire.over-blog.com/article-mon-sejour-a-new-york-1-123547969.html
  • http://sylire.over-blog.com/article-mon-sejour-a-new-york-2-123558519.html
  • http://sylire.over-blog.com/article-mon-sejour-a-new-york-3-123567701.html
  • http://sylire.over-blog.com/article-new-york-4-123577046.html
  • http://sylire.over-blog.com/article-mon-sejour-a-new-york-5-123585966.html
  • http://sylire.over-blog.com/article-mon-sejour-a-new-york-6-et-fin-123617074.html 

 Le site de Manu

  • http://www.visiter-newyork.com


Les lectures :

Chez Valérie :

Le parfum des livres que nous avons aimés -Will Schwalbe

Manhattann Transfer - Dos Passos

The Usual Rules - Joyce Maynard

Home Boy -N.m. Naqvi

Chez les heureux du monde - Edith Wharton 

Edith Wharton, a biography -R.W.B Lewis

Middlesex - Jeffrey Eugenides:

L'âge d'innocence - Edith Wharton

Les chemins parcourus - Edith Wharton

Un monde flambloyant - Siri Hustvedt


Chez Manu :

Le secret de Lili Quinn - Paulina Simons


Chez moi :

Les visages - Jesse Kellerman

Mon amie Américaine - Michèle Halberstadt (se passe en partie à NY)

Les apparences - Gillian Flynn (se passe en partie à NY)

Et que le vaste monde poursuive la course folle - Colum Mac Cann

 

Chez Aifelle :

Rien n'est trop beau - Rona Raffe

 

Un film :

Chez Valérie

L'adaptation de chez les heureux du monde

 

Je prolonge le challenge jusqu'à la fin de l'année. Avis aux amateurs... Un seul billet suffit et ce n'est pas la peine de s'inscrire.


Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires - Publié dans : Des challenges
Samedi 20 septembre 2014 6 20 /09 /Sep /2014 00:14

 

 

"La peur et la joie. Pile ou face. On vit toute une vie avec ça. La peur ou la joie. Etre une pièce. On tombe d'un côté ou de l'autre. On choisit, plus ou moins, de quel côté on tombe. La joie est le dos de la peur. Quand l'une s'éloigne, on distingue le sourire sur le visage de l'autre. On est les deux. Une pièce. Qui vole en l'air. Qui tourne. Qui tombe. S'il n'y a rien ou personne pour nous lancer une nouvelle fois. On reste en bas".

"La part des nuages" commence par une séparation, celle d'un père et de son fils, parti rejoindre sa mère le temps des vacances. Sans son fils Noé, Joseph se sent perdu, triste, désoeuvré. Même les nuages l'abandonnent. Incapable d'entreprendre quoi que ce soit, l'homme se niche dans la cabane de Noé et broie du noir, jusqu'au moment où il se décide à mettre le nez dehors...

J'ai découvert Thomas Vinau avec "ici ça va", un petit roman que j'avais qualifié de "réconfortant et plein de charme". "La part des nuages" n'est pas tout à fait aussi apaisant que le précédent. La nature y est aussi présente, une nature que Joseph prend le temps d'observer, perché dans sa cabane. Il observe le minuscule et l'infini, le vide et le plein, le beau et le laid. Peu à peu une forme de sérénité le gagne, il est prêt à s'ouvrir aux autres de nouveau...

Dans cette rentrée littéraire tourbillonnante, voici un petit roman sans grands effets mais tout plein de charme pour qui aime les univers poétiques.

Les avis de : blablamia - l'irrégulière - Leiloona - Aifelle

Lu dans le cadre de "La Voix Des Indes", une chouette initiative de Libfly pour faire connaître les "petites" maisons d'édition

challenge rentrée littéraire 2014 1% logo

4/6


Ecrire un commentaire - Voir les 16 commentaires - Publié dans : Livres beaucoup aimés
Mardi 16 septembre 2014 2 16 /09 /Sep /2014 00:46

 

Audiolib 2013 (version papier : Sonatine)

 Lu par Odile Cohen et Julien Châtelet - 18 heures d'écoute 

Nick et Amy forment un couple apparemment uni. Le jour du cinquième anniversaire de leur mariage, Amy disparaît de façon inquiétante. Assez vite, Nick est considéré par la police comme le principal suspect. Manifestant assez peu d'inquiétude, il adopte un comportement assez désinvolte. Tour à tour Nick et Amy prennent la parole pour parler de leur histoire. Les langues se délient, les masques tombent et les vrais visages de Nick et d'Amy apparaissent peu à peu au lecteur. 

"Les apparences" est un thriller plein de surprises et de rebondissements. L'humour (noir) est principalement incarné par le personnage de Nick. L'intrigue est diabolique. Le couple se trouve embarqué dans une sorte de poker menteur, sous les yeux d'une police incompétente et d'une opinion publique manipulée par les médias (ce qui ne nous surprend pas vraiment : nous sommes aux Etats-Unis).  

Sous une apparente légèreté, ce roman analyse le processus de la relation toxique. Connait-on vraiment la personne que l'on épouse ? Pourquoi avons nous choisi ce type de personne et peut-on fuir avant qu'il ne soit trop tard ?

Comme souvent dans les thrillers, la crédibilité laisse un peu à désirer. L'incompétence de la police est assez incompréhensible, par exemple. Mis à part ce petit bémol, c'est un livre audio que j'ai adoré retrouver chaque jour dans ma voiture pour aller travailler, ou à tout autre moment de la journée, dès que j'avais cinq minutes devant moi. Les lecteurs sont excellents et l'alternance de voix féminine et masculine est particulièrement appréciable dans ce type de construction.

Sur la version audio, les avis de : Enna - Sandrine

free-road-trip-games-audio-bookLu dans le cadre de "écoutons un livre" chez Valérie (lien à suivre)


IMG_0839 (2)

 Ce livre rentre également dans le cadre du mois américain organisé par Titine.

 

 

 

 

 

Et dans mon challenge 'j'ai rêvé New York" car une partie de l'histoire se passe à NY.

Pavé 2014 moyMle

 

Et je l'avais oublié, c'est aussi mon pavé de l'été !


Ecrire un commentaire - Voir les 18 commentaires - Publié dans : Livres beaucoup aimés

Au fil des jours...

 

Je lis "le royaume" d'Emmanuel Carrère.... et c'est une aventure !

Mon blog a désormais une page facebook (ici)

 

 

Rechercher

Blogoclub

  Pour en savoir plus, cliquez sur le logo.

blogoclub
 

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.fr 

Prochaine session : 1er décembre

Thème choisi : l'amour maternel

Dernier coup de coeur

Pense bête

Billets prévus:  

5 oct : le royaume (LC)

16 oct : écoutons un livre

22 oct : l'oeil du prince (LC)

1er décembre : Blogoclub

lectures à venir :

Le royaume (en cours)

L'oeil du prince

Zou

Billets à écrire

Kinderzimmer

Hyacinthe et Rose

Du vent dans mes mollets (audio)

Le bal (audio) 

CHALLENGES EN COURS :  

Jeanne Benameur (Permanent)        

Goncourt des Lycéens (permanent)

Challenge de la rentrée hiver 2014   

Challenge été 2014

Challenge à contre courant

Québec aux trésors

J'ai rêvé New York

Le pavé de l'été

A faire  

Mise à jour des liens sur Libfly (février)

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés