Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

20 novembre 2018 2 20 /11 /novembre /2018 00:37

1968 - Pierre Tisseyre - 2 h 38 lu par Renaud Paradis 

Hervé, au chômage et en recherche d'un emploi, avant tout alimentaire, accepte un travail de commis de librairie dans le petit village puritain de Saint-Joachim.  Hervé n'est pas un passionné de littérature. Il vend des livres comme il vendrait des poireaux, s'arrangeant pour y consacrer le moins de temps possible. Il prend toutefois garde à ce que le patron ne s'en aperçoive pas.  Durant ses loisirs, il boit plus que de raison au bar du village et entretient une relation (tout sauf passionnée) avec sa logeuse. Le dimanche, il écrit ses aventures de la semaine, sous forme de journal), histoire de s'occuper.

Au bout de quelques semaines, pensant pouvoir lui faire confiance,  son employeur lui révèle l'existence du "capharnaüm", un réduit contenant des livres censurés. La consigne est de ne vendre ces ouvrages qu'à un public trié sur le volet (autrement dit adulte et ouvert d'esprit).  Hervé n'écoute pas la recommandation et refourgue un de ces livres à un collégien. Mais voilà, monsieur le curé vient à l'apprendre... 

Hervé est un homme blasé et un brin cynique mais au final assez attachant. J'ai beaucoup aimé la façon assez jubilatoire dont il va se tirer du pétrin dans lequel il s'est fourré. J'ai souri (et même ri) plusieurs fois au court de ma lecture. J'ai choisi d'écouter cet ouvrage, paru en 1968, dans la cadre du mois québécois. C'est une lecture très accessible et distrayante qui offre une critique de la société de l'époque, sous influence du clergé. D'après ce que j'ai lu, "le libraire" est un classique souvent étudié à l'école.

A découvrir en version audio, de préférence, pour profiter de l'accent québécois.

Voilà un court roman avec lequel j'ai passé un très bon moment !

Vous pouvez télécharger ce livre audio gratuitement sur le site de radio canada (ici).

Lu dans le cadre de Québec en novembre, chez Karine et Yueyin
Écoutons un livre... Récapitulatif sur mon blog tous les mois (le 28)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Géraldine 08/12/2018 17:35

Oh oui, un livre audio avec l'accent québecois, ça peut être très sympa ! En tout cas, ça changera !!!

Sylire 13/12/2018 07:00

@Géraldine : toi qui lit audio, va donc jeter un oeil sur le site Radio-Canada. Il y a de belles decouvertes à faire.

isallysun 02/12/2018 15:36

Pardon, quel accent? ;)

Sylire 13/12/2018 06:59

????

gambadou 21/11/2018 21:05

Un roman ou l'on ri, c'est toujours bon à prendre

sylire 21/11/2018 21:39

@Gambadou : oui, ils ne sont pas si fréquents.

Alex-Mot-à-Mots 20/11/2018 13:58

Ah oui, l'accent québécois....

sylire 21/11/2018 21:38

@Alex : j'adore !

Enna 20/11/2018 06:59

Je l'avais commencé mais je ne sais plus pourquoi je l'ai remplacé par autre chose (je crois que j'avais assez de titres pour Quebec en novembre cette année) : je le garde pour Québec 2019 du coup ;-)

sylire 21/11/2018 21:38

@Enna : je te le conseille. De mon côté, pour 2019, j'irai piocher des idées dans tes écoutes de 2018.