Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

19 octobre 2019 6 19 /10 /octobre /2019 23:27

Audiolib 2019 ( Sabine Wespieser ) - lu par l'autrice et par Jacques Chaussepied - 3 h 14

Léonor de Recondo nous propose, au travers de cet ouvrage, de revivre les dernières heures de son père Félix. Accompagnée par sa mère, elle se rend en pleine nuit au chevet de son père mourant. Toutes deux attendent de longues heures avant qu'il ne rende son dernière souffle. Léonor se remémore la vie de Félix, marquée par la mort de trois de ses enfants. Par alternance avec le récit de cette nuit, nous sommes conviés à écouter le dialogue imaginaire entre l'écrivain Ernesto Hemingway et Félix, le père de l’autrice. Tous deux sont espagnols. Ils ont aimé la vie et les femmes. La guerre d’Espagne les a fortement marqués.

J'ai lu plusieurs ouvrages de Léonor de Recondo. Chaque fois, elle parvient à m'embarquer, quel que soit le thème abordé. Avec ce récit, toutefois, je suis restée en un peu en retrait. Je n'ai pas vraiment adhéré au dialogue imaginaire, il ne m'a pas captivée. J'ai été plus sensible au récit, tristement réaliste, de la nuit à l'hôpital. Avec beaucoup de pudeur, Léonor de Recondo rend un bel hommage à ce père qui lui manque déjà, alors qu'il respire encore.

"Ma bouche contre ton oreille, je te dis des mots qui ne s'écrivent pas. Des mots qui exigent la voix. Des mots de toi à moi, les derniers prononcés qui traversent ta peau devenue froide, qui parcourent tes oreilles, ton cerveau, tes veines et tout ton squelette pour rejoindre ton souffle, si ténu soit-il. Des mots d'amour, de gratitude, alors que déjà se profile l'incertitude de ne pouvoir jamais vivre sans toi".

Les voix de ce récit sont celles de Léonor de Recondo (pour la narration intimiste) et celle de Jacques Chaussepied (pour le dialogue entre Félix et Ernesto). Je n'ai rien à reprocher au lecteur mais comme je n'ai pas adhéré au dialogue, la voix a fini par m'agacer. En revanche, j'ai aimé l'interprétation par l'autrice de son texte ainsi l'interview qu'elle donne à la fin du CD.

Comme vous avez pu le constater, mon avis est partagé.

Vous pouvez écouter un extrait : ici

Allons voir ce qu'en pense Enna (avec qui j'ai entrepris cette lecture commune).

http://www.sylire.com/2018/08/recapitulatif-ecoutons-un-livre.html
Lu dans le cadre du challenge "Écoutons un livre"

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Géraldine 07/11/2019 18:24

Un récit autour d'une agonie.... Ce n'est pas pour moi. Je passe.

Emma 28/10/2019 13:01

Je ne l'ai encore jamais lue, je ne pense pas commencer par celui-ci, un sujet trop difficile.

sylire 03/11/2019 21:03

@Emma : je te conseille "amours" qui est très bien.

Bonheur du Jour 25/10/2019 06:44

L'extrait que vous présentez est magnifique. Un thème si difficile à traiter sans tomber dans le pathos.

sylire 26/10/2019 23:23

@Bonheur du jour : il y a de beaux passages. Oui, c'est un sujet délicat.

zazy 24/10/2019 21:27

Il me semble que je l'ai retenu à la bib, je verrai

sylire 26/10/2019 23:23

@Zazy : je lirai ton avis avec intérêt.

gambadou 24/10/2019 21:25

J'ai toujours un peu de mal avec les récits intimistes, je passe.

sylire 26/10/2019 23:22

@Gambadou : il vaut mieux dans ce cas, effectivement.