Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 23:20

Philippe Rey - septembre 2017 - 427 pages

Je suis une inconditionnelle de Joyce Maynard. Il était donc impossible pour moi de passer à côté de ce récit autobiographique, qui sort le 7 septembre. J'ai choisi de présenter ce titre aujourd'hui car le blogoclub met à l'honneur Joyce Maynard. Le titre sélectionné était "l'homme de la montagne" mais je l'ai déjà lu à sa sortie (lien vers mon billet) .

Dans le prologue de "Un jour tu raconteras cette histoire", l'auteure nous dit ceci : "Il y a trois ans, le week-end du 4 juillet, à l'âge de 59 ans, j'ai épousé le premier vrai compagnon de ma vie". 

La romancière nous raconte cette liaison qui l'a transportée de bonheur mais qui s'est terminée bien tristement. Son compagnon est tombé malade peu de temps après leur mariage. Il est mort d'un cancer du pancréas. Le récit est divisé en Deux parties "avant" et "après". Une postface qu'elle aurait pu intituler "la vie continue" conclut le roman.

La première partie est celle que j'ai préférée. Elle y raconte son coup de foudre pour l'homme qu'elle n'espérait plus, un compagnon qui correspond enfin à son idéal de vie. Après un divorce à 35 ans, Joyce Maynard s'est consacrée à ses enfants et à l'écriture, enchaînant des histoires sans lendemain avec des hommes parfois gentils, mais qui ne lui convenaient pas. Quand elle rencontre Jim, une seconde jeunesse s'offre à elle mais surtout, elle découvre le bonheur de vivre à deux dans une relation saine et équilibrée. Elle apprend l'entraide, la complicité, le partage des bons et des mauvais moments.

La seconde partie du roman est très éprouvante et j'avoue avoir fait l'impasse sur certains passages. Joyce Maynard décrit la progression du cancer de son mari, les traitements et la vie à l'hôpital. J'ai sauté pas mal de pages, je m'en excuse auprès de l'auteure. Cette partie du roman parlera peut-être davantage aux personnes qui se sont trouvées un jour dans la position de l'accompagnant.

Après cette lecture, j'admire encore plus qu'avant la femme indépendante et pleine d'énergie qu'est Joyce Maynard. J'aime sa fantaisie, sa simplicité. J'aime beaucoup sa vision du couple et notamment celle du couple mature. Joyce Maynard n'essaye pas de se montrer parfaite aux yeux de ses lecteurs. Elle raconte ses failles, ses doutes. Elle évoque notamment l'épisode désastreux de l'adoption de deux fillettes éthiopiennes.

Ce roman peut faire peur mais les inconditionnels de l'auteure y trouveront leur compte. Je leur conseillerai, s'ils ne sentent pas capables d'affronter les chapitres médicaux, de ne pas les lire, tout simplement. Pour une première approche de l'auteure, je conseillerai un autre titre, sauf pour les personnes qui ont accompagné un proche dans la maladie et qui trouverons peut-être, dans cette lecture, une forme de réconfort et de partage.

Un récit autobiographique très touchant.

Je remercie l'agence Anne et Arnaud et les Editions Philippe Rey

 

Lu dans le cadre du Blogoclub  

 

Je participe en septembre, au mois américain organisé par Titine

 

 

 

 

Je contribue à mon petit défi : couvrir en 50 romans, les 50 états  des Etats-Unis. Ici le New Hampshire car l'auteur est y née. Une petite partie du roman s'y déroule).

4 / ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laeti 25/09/2017 09:28

J'ai préparé mon billet en brouillon et il ressemble au tien à bien des égards! Nous avons eu la même lecture, vraiment! Je n'ai pas zappé des pages, mais j'ai lu en diagonale cette partie plus éprouvante. Et je n'ai pas terminé le prologue. Néanmoins, j'ai aimé cette lecture! J'ai découvert avant tout la femme, l'épouse et la maman derrière l'auteure.

FondantGrignote 04/09/2017 07:44

Bon, je commencerai par "l'homme de la montagne" alors... ;-)

Valérie 02/09/2017 21:48

Je crois que j'ai trop lu cette auteure, je vais faire une pause.

sylire 02/09/2017 23:10

@Valérie : cela m'arrive avec certains auteure mais avec Joyce Maynard, non. J'attends le prochain de pied ferme.

Alex-Mot-à-Mots 02/09/2017 17:46

Une auteure que tu me donnes envie de découvrir.

sylire 02/09/2017 23:09

J'en suis ravie, Alex !

lcath 02/09/2017 13:21

J'ai L'homme de la montagne à lire , mais ça éclaire sur l'auteure .

sylire 02/09/2017 23:09

@Icath : "l'homme de la montagne" est très bien !