Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 00:19
Denoel février 2015 - 304 pages
Denoel février 2015 - 304 pages

.

Quatre histoires composent ce roman que je qualifierais plutôt de recueil de nouvelles tant le lien entre ces histoires est ténu. Leur point commun est de raconter une particularité filiale assez forte, voire extraordinaire. L'auteure nous explique à la fin du roman qu'elle s'est inspirée de faits réels. Deux histoires m'ont marquées plus que les autres. Celle de Madeleine qui va découvrir une part d'elle-même qu'elle ne connait pas en faisant des examens de sang dans un contexte bien particulier :celui de donner un rein à son fils unique malade (si toutefois elle est compatible). L'autre histoire qui a retenu mon attention est celle d'Ariel et de Marie, qu'un écrivain n'aurait osé imaginer tant elle semble improbable. Ariel va voir sa brillante carrière politique s'effondrer parce que le hasard lui a joué un vilain tour.

 

Les quatre histoires s'intercalent les unes dans les autres. Ce procédé maintient le suspense mais demande un certain effort lorsqu'il faut quitter une histoire pour se plonger dans une autre. Habituellement j'aime cette construction mais cette fois j'ai été déroutée car je pensais lire un "vrai" roman, pas des "presque" nouvelles. C'est un peu dommage car j'ai apprécié l'écriture de l'auteure et l'originalité des histoires racontées.

Un peu déçue, vous l'avez constaté, mais je suis un cas isolé. Ce livre a obtenu un gros succès au Québec sous le titre "le mur mitoyen".

L'avis de Livrogne et Yueyin

Celui de Karine (qui a lu l'ouvrage quand il est sorti au Québec)

 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec Denoel

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
Je passe
Répondre
A
Dommage, de l'auteur j'avais beaucoup aimé La marche en forêt.
Répondre
L
Je note la petite déception...
Répondre
G
j'ai toujours du mal avec les "nouvelles", j'aimerai plus de développement. Je passe mon tour
Répondre
C
pareil que Jérôme !
Répondre