Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 23:25
19 h 05 - audioblib 2014 (Albin Michel 2014)
19 h 05 - audioblib 2014 (Albin Michel 2014)

.

L'histoire commence en Birmanie durant la seconde guerre anglo-birmaine (1852). Le sergent Bowman, de la Compagnie des Indes Orientales, a choisi ses hommes pour une mission secrète qui va virer au cauchemar. Les anglais de son expédition vont être capturés et torturés. Seuls une dizaine de ces hommes, et parmi eux Bowman, auront la vie sauve. De retour à Londres, le sergent tente de survivre en s'étourdissant à coup d'opium et d'alcool. Un évènement va le sortir de son abrutissement : la découverte d'un corps mutilé dont il reconnait la signature : il s'agit de l'un de ses ex-compagnons en Birmanie. Il sait dès lors qu'il n'a d'autre solution que celle de partir à la recherche des neuf hommes qu'il a perdus de vue. Ses recherches débutent à Londres puis nous entrainent dans le nouveau monde.

Voilà un livre que je n'aurais jamais lu s'il ne s'était pas trouvé dans la sélection du prix Audiolib et j'ai bien failli déclarer forfait avant la fin de la première partie, beaucoup trop sanglante et violente à mon goût. La deuxième partie m'a intéressée davantage et notamment la description de Londres, en proie à l'épisode de "la grande puanteur", une période de l'histoire anglaise que je ne connaissais pas. C'est au cours de cette seconde partie, que la première femme du roman fait son apparition, humanisant le récit (et surtout Bowman). A partir de là, mon intérêt pour l'histoire est allée crescendo. La reconstruction de Bowman est intéressante à suivre et l'histoire ne manque pas de rebondissements.

Roman d'aventure, western, thriller, ce livre brasse tous les genres. Je dirais même qu'à la fin du roman, l'histoire a un petit quelque chose de "la petite maison dans la prairie". Je ne regrette donc pas de m'être accrochée car au final j'ai passé un bon moment. Si j'ai réussi à être patiente, c'est sans nul doute grâce au lecteur, vraiment excellent. J'ai écouté un certain nombre de livres audio et découvert de très bons lecteurs mais peut-être bien que Philippe Alard est le meilleur d'entre eux. Il m'a époustouflée en modulant sa voix pour interpréter les différents personnages, sans forcer le trait et en donnant l'illusion qu'il y a plusieurs lecteurs. 

Ce n'était pas gagné, mais j'ai aimé (avec un bémol pour le début) !

Je partage une lecture commune avec Saxaoul et Sophie

Trois mille chevaux vapeur - Antoine Varenne (audio)

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

enna 12/05/2015 07:13

Nous avons eu exactement la même lecture! J'ai failli abandonner au début (et sans toi j'aurai abandonné!) pas à cause de la violence mais le style qui ne me plaisait pas et m’ennuyait et puis quand "l'enquête" a commencé, je n'ai pas pu le lâcher! il sera dans mon top 5! Et quel lecteur : un nouveau lecteur "chouchou" pour moi!

Tiphanie 18/04/2015 21:34

Le résumé de l'histoire est tentant mais les avis font un peu peur!

sylire 18/04/2015 22:05

@Tiphanie : disons qu'il faut renter dedans... Globalement les gens ont aimé voire adoré la version audio. En version papier, je ne sais si c'est aussi sympa. Le lecteur y fait pour beaucoup.

Violette 17/04/2015 21:12

je ne connaissais pas... mais ne demande qu'à connaître!

sylire 18/04/2015 22:02

@Violette : je ne sais pas ce que cela peut donner en version papier mais en version audio, c'est réussi.

bladelor 16/04/2015 22:02

Comme quoi, la perception des choses varie d'un individu à l'autre. J'ai trouvé bien plus "traumatisant" la violence dans les deux autres titres dont nous parlons.

sylire 16/04/2015 22:03

Tiens, c'est curieux, oui !

Valérie 16/04/2015 20:48

Je suis une petite nature aussi alors.

sylire 16/04/2015 21:34

Et bien oui !