Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 23:21
Audiolib 2015(Buchet/Chastel août 2014) - 3 heures d'écoute - Lu par Marie-Christine Barrault
Audiolib 2015(Buchet/Chastel août 2014) - 3 heures d'écoute - Lu par Marie-Christine Barrault

.

"Dans les fermes où on se fait la guerre entre vieux et jeunes, c'est dur pour l'ouvrier qui se trouve sans savoir de quel côté se tourner quand l'un a dit blanc, l'autre noir. Joseph en a séparé des pères et des fils, ou des frères, ça s'empoignait au fond de l'étable ou à la grange juste à côté de la trappe ouverte sur un escalier bien raide, il a reçu des coups perdus et ensuite on l'a regardé de travers parce qu'il avait vu ce qui doit rester caché dans le secret des familles".

Joseph est un ouvrier agricole "à la mode d'autrefois". Il vit chez ses patrons mais sait se montrer discret. Tout en étant gentil avec lui, les propriétaires de la ferme gardent leurs distances. Ce sont de bons patrons mais chacun reste à sa place. Marie-Hélène Lafon nous raconte la vie quotidienne de Joseph dans cette ferme de Cantal, ce qu'il voit et ce qu'il devine. Peu à peu se dresse le portrait un homme simple dont la vie intérieure est moins banale qu'il n'y parait. Joseph vit avec ses souvenirs d'enfance, avec ceux qui lui restent de Sylvie, la femme qu'il a aimée autrefois. Joseph pense aussi à sa mère, qui est partie vivre dans le sud de la France avec son frère aîné, l'abandonnant à son sort. Des blessures au cœur, il en a eu son compte, qu'il a tenté de noyer dans l'alcool, ce n'était pas une bonne idée. Désormais serein pour aborder la dernière ligne droite de sa vie, il profite des petits plaisirs qui s'offrent à lui et admire la campagne qu'il aime tant.

« les gens et les bêtes mouraient mais pas les prés, pas les terres, pas la rivière, tout se conservait et il avait beaucoup à penser. La Santoire, par exemple, il était né au bord, il avait vécu là, pas loin, dans sa vallée ou autour, il l’avait entendue souvent la nuit et connaissait toutes ses saisons, un peu comme si elle avait coulé à l’intérieur de lui. »

Vous l'aurez compris "Joseph" n'est pas un livre d'action. Certains trouveront qu'il ne se passe pas grand chose. Ce n'est pas mon cas. C'est un monde révolu que fait revivre Marie-Hélène Lafon et elle le fait fort bien, avec une écriture précise et travaillée. On sent que chaque mot est pesé et bien à sa place. Marie-Christine Barrault a le ton qui convient parfaitement à ce texte, son interprétation est irréprochable. A la fin du CD, Audiolib propose un entretien avec l'auteure, dans lequel nous apprenons que Marie-Hélène Lafon s'est inspirée de la nouvelle de Flaubert "Un coeur simple". J'avais effectivement fait le rapprochement entre les deux textes. Comme la "Félicité" de Flaubert, le "Joseph" de Marie-Hélène Lafon est une personne douce et attachante qui mérite largement un détour littéraire.

Un petit roman touchant et d'une grande pudeur.

Allons voir ce qu'en ont pensé Leiloona et Sophie avec qui je partage cette lecture. Vous verrez, deux avis bien différents.

Lu dans le cadre du Prix AUDIOLIB 2015

Joseph - Marie-Hélène Lafon (audio)

.

Joseph - Marie-Hélène Lafon (audio)

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

clara 20/04/2015 18:03

je l'ai aimé car cette auteure parle d'un monde qui me touche ( par mes racines) avec respect et pudeur( comme à chaque fois) ..

sylire 20/04/2015 21:43

@Clara : je l'ai aimé pour les mêmes raisons que toi.

antigone 20/04/2015 17:36

Jean-Luc Seigle l'a chaudement recommandé lors du dîner que nous avons partagé (j'adore dire ça ;)) et c'est vrai que j'avais tellement aimé "L'annonce". Je le lirai c'est certain.

sylire 20/04/2015 21:41

@Antigone : Je ne suis pas surprise que JL Seigle ait les mêmes goûts que les miens...

Aude 20/04/2015 11:30

j'ai hésité à le prendre à la biblio. et finalement pas pris., pas très tentée en fait.

sylire 20/04/2015 21:41

@Aude : il y a tant à lire qu'il ne faut pas se forcer et suivre ses envies.

Estellecalim 20/04/2015 08:33

C'est sûr ! Ce n'est pas un livre d'action ! Malheureusement, quelque chose m'a manqué dans ce roman.

sylire 20/04/2015 21:40

@Estelle : j'en garderai un bon souvenir. Dans cette sélection, il fait partie pour moi des bonnes surprises.

sous les galets 20/04/2015 06:55

je tergiverse, pas mal se sont ennuyées avec ce livre (lu en version papier), du coup j'hésite, je te sens positive mais pas hyper emballée non plus ...

sylire 20/04/2015 21:39

@Galéa : ce n'est pas un coup de coeur mais un livre qui selon moi vaut le détour.