Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 23:23
Une fille, qui danse - Julian Barnes

"L'histoire qui se déroule sous notre nez devrait être la plus nette, et pourtant c'est la plus trouble".

Tony, le narrateur, nous raconte son adolescence, assez banale, en apparence. Un événement dont il comprendra plus tard l'importance survient alors qu'il est sur le point de basculer dans l'âge adulte. Un de ses meilleurs amis, perdu de vue depuis quelques mois suite à une brouille au sujet d'une fille, s'est donné la mort. Ce garçon, extrêmement brillant, étonnait ses camarades, tout autant que le professeur de philosophie, par son raisonnement implacable et sa personnalité hors du commun. S'est-il donné la mort, comme le suggère la mère de Tony, parce qu'il était trop intelligent ? Tony s'interroge quelque temps mais la vie continue son cours et la page se tourne. Le temps passe, Tony se marie, devient le père d'une petite fille puis divorce quelques années plus tard. Le reste de sa vie se passe sans encombre, jusqu'au jour où il reçoit un courrier concernant Adrian, cet ami qui s'était suicidé, autrefois.

Ce livre est difficile à résumer correctement dans la mesure où une partie de l'histoire nous échappe à la première lecture. J'ai d'ailleurs éprouvé le besoin, une fois le livre terminé, d'en relire de longs passages, à la lumière de ce que j'avais appris à la toute fin de l'histoire. Ce n'est qu'au terme de sa vie que le narrateur se rend compte qu'un élément central de sa jeunesse lui a totalement échappé. Il revisite alors son histoire à l’affût de détails que sa mémoire avait occulté.

"La fille qui danse" est un roman assez exigeant, qu'il est préférable de lire quasiment d'une traite pour garder en mémoire le plus possible de détails. Encouragée par de bons retours sur ce livre, je ne me suis pas découragée et j'ai bien fait car la fin est tout à fait bluffante.

Une fois n'est pas coutume, je finirai mon billet par une citation qui résume ce que je garderai de ce livre :

"Combien de fois racontons-nous notre propre histoire?
Combien de fois ajustons-nous, embellissons-nous, coupons-nous en douce ici ou là? Et plus on avance en âge, plus rares sont ceux qui peuvent contester notre version, nous rappeler que cette vie n'est pas notre vie, mais l'histoire que nous avons racontée au sujet de notre vie. Racontée aux autres, mais - surtout -
à nous même".

Une très belle découverte, que je dois à Lou, chez qui j'ai gagné ce livre l'an passé, à l'occasion du mois anglais..

L' avis de Bablamia - Keisha - Nicole

lu dans le cadre du mois anglais
lu dans le cadre du mois anglais

Le mois anglais est organisé par Titine, Cryssilda et Lou

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Folavril 21/07/2015 13:16

J'ai adoré ce roman! C'est en effet une lecture exigeante mais très riche.

sylire 24/07/2015 23:18

@Folavril : nous sommes d'accord !

Géraldine 05/07/2015 13:37

S'il faut relire à deux fois certains passages, je passe mon tour !

sylire 24/07/2015 23:18

@Géraldine : à toi de voir mais moi, j'aime bien me creuser les méninges de temps en temps.

Praline 02/07/2015 13:06

Tu me fais très envie. Je l'avais pas mal vu l'an dernier sans qu'il retienne mon attention mais là... je vais filer le trouver en bibliothèque.

sylire 24/07/2015 23:17

@Praline : bonne idée !

canel 01/07/2015 20:38

"Lecture exigeante" -> oups, pas pour moi.
Depuis que je vois ce titre sur les blogs "Une fille, qui danse", sa virgule m'intrigue. Sauras-tu m'éclairer !? ;-)

sylire 24/07/2015 23:17

@Canel : oups , désolée pour la réponse tardive, j'avais zappé ton commentaire. Pour ce qui est de la virgule de "Une fille, qui danse". Je n'ai pas trouvé d'explication dans le livre.
En revanche, je te le conseille ce livre, même si c'est une lecture exigeante !

somaja 29/06/2015 20:43

Il est dans ma PAL depuis un petit moment et j'hésite toujours à l'en faire sortir. Ce que tu en dis titille ma curiosité et il pourrait bien passer du "pas encore lu" au "lu" pendant l'été.

sylire 24/07/2015 23:15

Bonne idée Somaja !