Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 00:46
le cherche midi 2015 - 400 pages - traduit de l'anglais (américain) par JY PELLEGRIN
le cherche midi 2015 - 400 pages - traduit de l'anglais (américain) par JY PELLEGRIN

Peter Els est un compositeur de musique à la retraite. Son passe-temps favori est désormais de s'adonner à quelques inoffensives expériences scientifiques dans un laboratoire de fortune. Sa vie tranquille bascule quand une infection bactériologique dans son quartier déclenche une enquête suivie d'une perquisition dans sa maison. Paniqué, alors qu'il n'a rien à se reprocher, il prend la poudre d'escampette. Commence alors pour lui une sorte de parenthèse sociale, qu'il met à profit pour se replonger dans sa passion de toujours, la musique.

"Orféo" aurait dû me plaire, je voulais l'aimer et j'étais décidée à m'accrocher car je savais que c'était un livre difficile. Je parfais confiante car j'aime les romans où la musique tient un rôle important. Hélas, les passages trop techniques sur création musicale ont démoli peu à peu ma motivation et j'ai déclaré forfait à la moitié du livre. L'effort demandé était supérieur au plaisir retiré et je savais que, même en allant au bout, une partie du roman m'échapperait.

Je ne garderai pas un mauvais souvenir de ce livre car j'ai beaucoup apprécié certains passages comme celui qui raconte de façon très émouvante la création et la première représentation du Quatuor pour la fin des temps d’Olivier Messiaen, au stalag VIII A de Görlitz, en 1941. Par ailleurs, le personnage de Peter Els est assez attachant et j'ai pris plaisir à plonger dans ses souvenirs mais cela n'a pas suffi à me donner envie d'aller jusqu'au bout de son aventure.

Un livre à réserver, me semble-t'il aux lecteurs dotés d'une solide culture musicale;

Les avis de Keisha - Sandrine - Papillon

Orféo - Richard Powers

Lu dans le cadre de Masse Critique, de Babelio.

6/6 rentrée littéraire 2015
6/6 rentrée littéraire 2015

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emma 06/11/2015 10:27

Tant pis, pas envie de lire un livre trop compliqué n'ayant pas une solide connaissance de la musique.

sylire 08/11/2015 20:38

@Emma : j'aurais dû me méfier davantage...

gambadou 05/11/2015 11:14

Bon, alors je passe, et vu la longueur de ma PAL, ça ne va pas me faire de mal !

sylire 08/11/2015 20:37

@Gambadou : je pense que tu trouveras mieux dans ta PAL, effectivement. Mais l'attrait de la nouveauté fait qu'on peut laisser des pépites dans sa PAL pour se hasarder à lire des livres que l'on n'est pas sûrs d'aimer.

dasola 05/11/2015 10:20

Bonjour Sylire, c'est toujours frustrant de ne pas terminer un livre mais quand on ne peut pas, on ne peut pas. Ca m'arrive de temps en temps. Concernant Richard Powers, j'ai fait deux tentatives sur des romans antérieurs, je n'y arrive pas. C'est trop compliqué pour mon petit cerveau. Mais y a des fans. Bonne journée.

sylire 08/11/2015 20:35

@Dasola : tu me rassures pour RIchard Powers. Bonne soirée !

Alex-Mot-à-Mots 04/11/2015 10:47

Son précédent roman, déjà sur la musique, m'était tombé des mains.

sylire 05/11/2015 06:56

@Alex : je pense donc que celui-ci ne passera pas par toi.

Gwenaelle 04/11/2015 08:23

Ah oui, c'est toujours dommage de devoir lâcher un livre qu'on avait envie d'aimer... Il faudrait avoir l'avis de quelques experts en musicologie sur ce roman...

sylire 05/11/2015 06:56

@Gwen : je vais guetter les avis sur ce livre mais je ne sais pas s'il y a beaucoup de musicologues chez les blogueurs.