Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 18:45
Écoutons un livre au mois de décembre

Ce mois-ci c'était "carte blanche" au niveau du thème. Mais comme je n'ai pas réussi à finir "Misery" de Stephan King, je n'aurai rien à vous proposer demain.

Heureusement, mes camarades sont là pour sauver la mise :

Géraldine : la vie en sourdine - David Lodge

Manika : Petit traité de vie intérieure - Frédéric Le Noir

Enna : Sacrifices - Pierre Le Maître

Le mois prochain, le 16 janvier, donc, je vous propose de présenter un classique de la littérature (suggestion de Saxaoul, qui participera).

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Voilà mon lien pour ma participation de janvier Thérèse Raquin d'Emile Zola http://keskonfe.eklablog.com/therese-raquin-de-emile-zola-a119766562
Répondre
G
Coucou,
Voici mon lien pour meurtre dans un jardin indien !
http://cdcoeurs.over-blog.net/2016/01/meutre-dans-un-jardin-indien-de-vikas-swarup.html

Bises !
Répondre
M
et moi je l'ai pris à la bib !!
G
Et bien pour janvier, pas de classique pour moi, mais une incursion dans la littérature indienne avec Meurtre dans un jardin anglais (lu, mais encore à rédiger)
Répondre
S
@Géraldine : j'avais adoré "meurtre dans un jardin indien". Hâte de lire ton billet.
V
j'ai adoré Lemaitre et Lodge, deux beaux livres audio!
Répondre
V
Tu ne l'as pas fini faute de temps ou parce que ce n'est pas bien?
Répondre
S
@Valérie : c'est vrai que ma phrase est ambiguë.
C'est par manque de temps (15 heures d'écoute tout de même).
J'arrive à la fin. La deuxième partie est plus addictive que la première. J'ai du mal à le lâcher, là.