Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 00:06
Gallimard 2015 - 368 pages
Gallimard 2015 - 368 pages

"On oublie si vite nos rêves et nos désirs d'enfant , on les dilue pour les rendre acceptables, innocents et jolis. On ne se souvient que d'un monde doux et tranquille , alors que la pureté même de l'enfance est tout entière dans cette violence que tu dis sans détours.

L'enfant est un dévorant qui avalerait le monde , si le monde était assez petit pour se laisser saisir".

Nous sommes en 1361. Une fillette d'une douzaine d'année doit quitter le foyer familial pour rejoindre une destination inconnue. Après plusieurs jours de marche dans la forêt, l'expédition formée par la petite, son père et quelques hommes, arrive au Domaine des Murmures. La fillette comprend rapidement que son père l'a promise au fils du seigneur, un simple d'esprit à peine plus âgé qu'elle. Passé le choc de cette annonce, la jeune fille prend la chose plutôt bien car sa nouvelle famille est bien plus accueillante que la précédente. Ce qui la ravit avant tout, c'est qu'elle va pouvoir apprendre à lire et à écrire.

Deux points de vue d'une même histoire sont rapportés dans ce roman : celui de la fillette de douze ans et celui de sa "vieille âme". On m'avait dit que le début du roman demandait un petit effort de concentration, j'ai donc été attentive et je n'ai pas eu de mal à comprendre l'alternance des deux voix. Pour autant, je n'ai pas été aussi séduite que je l'imaginais par ce roman. Je pense que ma petite déception vient du fait que de nombreux points communs existent entre "Du domaine des murmures" et "La terre qui penche" et notamment l'époque évoquée, à savoir le moyen âge. J'ai apprécié l'univers poétique, de l'auteure, à la limite du fantastique, mais je n'ai pas trouvé l'originalité des précédents ouvrages et l'effet de surprise que j'avais ressenti. Quoi qu'il en soit, j'ai suivi avec plaisir l'entrée de cette jeune fille au caractère fort, dans le monde des adultes.

Un petit moins d’originalité que dans les ouvrages précédents mais une plume tout aussi envoûtante.

Les avis de Gambadou -Framboise (chez Noukette) - Leiloona

La terre qui penche- Carole Martinez

Lu dans le cadre des Matchs de la rentrée littéraire 2015

Partager cet article

Repost 0

commentaires

titoulematou 24/02/2016 12:12

je passe mon tour.. je n'ai pas réussi à passer les 15 premières pages du coeur cousu....

dasola 28/01/2016 07:40

Bonjour Sylire, j'hésite car l'histoire ne m'inspire pas trop et pourtant je trouve que Carole Martinez écrit très bien (la preuve avec Le coeur cousu et Du domaine des murmures). Bonne journée.

Valérie 23/01/2016 21:28

J'ai l'impression qu'on a un peu moins entendu parler de ce titre que des précédents. Je me trompe?

Lilly 21/01/2016 19:30

Il est prévu pour cette année. J'avais un peu tiqué en voyant qu'il se passait au Moyen-Âge comme le précédent, mais j'espère qui me plaira quand même.

Estellecalim 21/01/2016 18:42

C'est vrai que c'est moins original quand on a lu le précédent. J'ai bien aimé, mais j'ai aussi un bémol sur le début, trop violent et tournant trop autour de la même chose à mon goût. Mais le reste m'a enchanté :)