Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 00:05
Grasset 2015 - 90 pages
Grasset 2015 - 90 pages

« On m’a élevée ainsi : les garçons et les filles sont à égalité. Je suis aussi libre que mon frère, ma mère est aussi libre que mon père. C’est faux. Je suis une fille, pas un garçon. J’ai 17 ans, mon corps me trahit, je vais avorter".

Dans ce petit livre qui se lit en moins d'une heure, Colombe Schneck nous raconte l'avortement qu'elle a subi il y a trente ans. C'est un épisode de sa vie qu'elle n'avait raconté à personne jusqu'ici, bien que le sujet vienne la hanter régulièrement. Un article d'Annie Ernaux dans l'humanité l'a fait sortir du silence. Dans cet article, Annie Ernaux écrivait que "rien n'était gagné pour les femmes" et que pourtant "les femmes ne se mobilisaient pas assez". Ce constat a décidé Colombe Schneck à raconter son expérience. Il lui a semblé important de venir au secours de ce droit si difficilement acquis par nos aînées mais que certains voudraient voir remis en cause.

On découvre une jeune Colombe libre, croquant la vie à pleine dents, pleine de projets et d'idées de voyages à l'étranger. Éduquée, bien entourée par des parents "dans le coup", elle était loin d'être une pauvre fille ignorant tout "de ces choses-là". Son insouciance de l'époque, elle l'avoue volontiers. Sa pilule, elle l'avait oubliée, tout simplement.

Ce petit livre est à mettre entre les mains des jeunes filles de dix-sept ans, pour leur faire prendre conscience de l'importance de la contraception mais aussi pour les déculpabiliser quand "l'accident" se produit (c'est arrivé à d'autres). L'avortement n'est pas un événement banal, on le porte toute sa vie mais parfois, pourtant, c'est la meilleure solution. En évoquant cet enfant qu'elle n'a pas eu, Colombe Schneck dit ceci : "Je peux l'écrire désormais, ton absence m'accompagne depuis trente ans. Ton absence m'a permis d'être la femme libre que je suis aujourd'hui".

Un témoignage pudique et émouvant qui apporte sa pierre à l'édifice du droit à l'avortement.

l'avis de Noukette

Partager cet article

Repost 0

commentaires

titoulematou 24/02/2016 11:51

votre article me donne envie de lire ce livre que j'ai maintes fois croisé sans jamais regarder ...

Mimi 17/02/2016 09:16

Une belle leçon de vie à partager...

Alex-Mot-à-Mots 16/02/2016 17:47

Oui, cela arrive même aux meilleures..... Il est important de le dire.

jerome 15/02/2016 13:58

Je vais attendre quelques années avant de le mettre entre les mains de ma fille alors.

Sylvie 15/02/2016 22:19

@Jérôme : pour la petiote, ça peut attendre un peu, effectivement... ;-)

Emma 14/02/2016 19:56

Certainement intéressant et à mettre dans de nombreuses mains.

Sylvie 15/02/2016 22:18

@Emma : nous sommes d'accord.