Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 00:43
D'après le roman de Saphia Azzeddine - Futuropolis - 86 pages - 2015
D'après le roman de Saphia Azzeddine - Futuropolis - 86 pages - 2015

Sur la première page, nous découvrons une ferme perdue au milieu des montagnes marocaines Deux bulles annoncent la couleur : "Tafafilt, c'est la mort" - "Et pourtant j'y suis née".

La narratrice, Djara, est une jeune bergère de 16 ans. Délurée, elle offre son corps à un commerçant de passage contre des yaourts,des chewing-gum et des gâteaux. Elle sait que ce qu'elle fait n'est pas très "Haram" mais espère qu'Allah ne la voit pas, vu que son village est loin de tout. Un jour, une valise Dior tombe du bus qui traverse le hameau. Dedans, les vêtements "européens" d'une jeune fille dans le vent. Quelle aubaine pour Djara !

Quand elle se trouve enceinte, ses parents la jette dehors. Elle prend le bus (avec la valise, bien sûr !) et se rend dans la ville la plus proche. Pour gagner sa vie, elle vend son corps. Elle n'est pas malheureuse car son rêve était de quitter la maison. Elle est gaie, insouciante et ne semble pas affectée quand il lui faut accoucher dehors et laisser son bébé... sur le pavé. Quand elle change de travail pour faire le ménage dans une maison bourgeoise, elle doit se soumettre aux désirs du fils du maître des lieux. Une perche finira heureusement par lui être tendue..

Certaines scènes sont assez crues voire révoltantes mais l'humour est toujours présent et les couleurs chaudes adoucissent un peu les choses. Djara est drôle et attachante. Bien souvent, on lui manque de respect mais ça lui passe au-dessus. Elle est libre et fière de l'être. Même si cette liberté est chère payée, elle considère que c'est toujours mieux que d'être soumise à son père dans "le trou du cul du monde".

Ses réflexions sur la religion sont lucides et réalistes. Elle prie souvent Allah et s'excuse pour ce qu'elle fait. Elle espère qu'Allah lui pardonne car elle ne fait de mal à personne, sinon à elle-même : "Allah, si j'étais née dans une famille bien, dans une ville bien, avec une éducation bien, j'aurais forcément été une fille bien».

Voilà une BD qu'on a assez peu vu sur les blogs me semble t'il, à tort car c'est très bien !

Confidences à Allah - Marie Avril et Eddy Simon (BD)
Confidences à Allah - Marie Avril et Eddy Simon (BD)

La BD de la semaine, aujoud'hui, c'est chez Stephie !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sabine 10/03/2016 17:09

Je note précisieusement, mais je tenterais bien la version romanesque en fait.

sylire 10/03/2016 21:46

@Sabine : je n'en avais pas entendu parlé non plus (pas plus que la BD) mais le thème est intéressant.

gambadou 10/03/2016 11:07

Non, effectivement, je n'avais pas entendu parler de cette BD. Je note

sylire 10/03/2016 21:46

Gambadou : c'est une amie du comité de lecture qui me l'a conseillée. Elle a bien fait !

zazy 09/03/2016 21:28

Je lirai bien le roman

sylire 10/03/2016 21:33

@Zazy : moi aussi car l'histoire est tout de même très résumée dans les BD.

Moka 09/03/2016 18:09

Le roman est une claque. Pas encore lu la BD.

sylire 09/03/2016 19:18

@Moka : je serais curieuse de lire le roman pour voir si on y trouve le même ton.

laurielit 09/03/2016 17:56

Achetée et lue l'été dernier mais effectivement pas chroniquée. Même ressenti que toi, de la violence, du défi chez cette jeune femme. j'ai beaucoup aimé les illustrations également. Contente que tu en aies parlé. faudrait que je la chronique tiens.

sylire 09/03/2016 19:17

@Laurie : du défi, oui, tu as raison. Elle défie Allah, principalement.
Ce serait bien que tu la chroniques, elle le mérite, je trouve.