Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 23:23
Sonatine 2016  - 276 pages - traduite de l'anglais (américain) par Fabrice Poiteau
Sonatine 2016 - 276 pages - traduite de l'anglais (américain) par Fabrice Poiteau

"Lydia est morte. Mais ils ne le savent pas encore".

"Ils", ce sont les membres de la famille de cette adolescente de seize ans. Le matin de sa disparition, la mère de Lydia trouve son lit vide. Elle cherche une raison qui justifierait l'absence de sa fille mais peu à peu il faut se rendre à l'évidence, la disparition n'est pas normale. La police est alertée, les recherches commencent. L'hypothèse de la fugue est retenue dans un premier temps, avant que le corps de l'adolescente ne soit découvert dans le lac proche de la maison. Que s'est-il donc pas passé :meurtre, accident, suicide ?

Ce roman est présenté comme un thriller, je le vois davantage comme un roman psychologique. Il y a certes une énigme, la police mène une enquête, mais ce n'est pas le travail de la police que nous suivons. L'auteur nous place en observateur au cœur de la famille et bien vite, nous comprenons que la réponse à l’énigme se trouve dans la cellule familiale. Mais à quel niveau ?

Nous découvrons alternativement les membres de la famille. Leur histoire nous est dévoilée, notamment celle du père, d'origine chinoise. Nous prenons connaissance de leurs frustrations mais aussi des secrets des uns et des autres. Nous comprenons les interactions qui existent entre eux et les non-dits qui polluent les relations. Ces gens ne sont pas très ouverts sur l'extérieur, nous comprenons peu à peu pourquoi. Au fil des pages nous apparaissent donc les failles de la famille Lee, des failles qui nous éclairent sur la personnalité de celle qui figure en creux mais qui est omniprésente, Lydia.

"Un jour,il y avait si longtemps,assise exactement à cet endroit sur le ponton,elle avait déjà commencé à sentir à quel point il serait difficile d'hériter des rêves de leurs parents. A quel point leur amour serait étouffant".

Un premier roman passionnant, du début à la fin.

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit - Celeste NG

Lu dans le cadre du Prix Relay des voyageurs lecteurs.

Le site Facebook : https://www.facebook.com/prixrel

ce roman se passe dans l'Ohio
ce roman se passe dans l'Ohio

Contribue à mon challenge 50 romans 50 états (j'avais déjà un roman classé dans l'OHIO, je garde les deux).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Leiloona 23/06/2016 11:10

Une formidable toile que ce roman ... j'ai aimé m'y plonger !

Alex-Mot-à-Mots 10/05/2016 15:42

Des avis vraiment différents sur ce roman. Mais j'hésite encore à le lire, pour le moment.

sylire 01/06/2016 15:29

@Alex il me semble que les avis sont plutôt bons.

celinette82 09/05/2016 14:46

Merci pour cette découverte, je l'ai déjà vu sur des blogs également il à l'air sympa ;) bon lundi.

sylire 01/06/2016 15:28

@celinette : oui, on le voit pas mal sur les blogs et on le verra davantage s'il obtient le prix.

gambadou 09/05/2016 09:35

un peu étouffant, non ?

sylire 01/06/2016 15:26

@Gambadou : pas vraiment. Je pense qu'il te plairait.

antigone 05/05/2016 17:56

Un roman que l'on voit un peu partout... ;) Pourquoi pas ? Il semble faire l'unanimité.

sylire 05/05/2016 21:32

@Antigone : vas-y, il est vraiment bien.