Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

26 août 2016 5 26 /08 /août /2016 23:03
Arléa - août 2016 - 307 pages
Arléa - août 2016 - 307 pages

"Il y a des histoires étranges dans les familles. Des secrets, des choses inavouables, inavouées, quelquefois terribles, sur lesquels les adultes se taisent, comme si le silence pouvait étouffer la réalité, et, qui sait, la faire disparaître. Mais il arrive que, malgré tout, des mots s'échappent, parviennent aux oreilles des enfants distraits, et même à demi, ils les entendent. Un jour, ces mots prennent sens et une histoire singulière se dessine".

Marie Sizun a écrit plusieurs histoires se déroulant durant la guerre 39-45, une période qui la fascine particulièrement. Dans "La gouvernante suédoise" la romancière change de contexte et d'époque en renouant avec ses ancêtres suédois du 19ème siècle.

Beaucoup de familles possèdent une histoire scandaleuse et non assumée qu'elles tentent de cacher aux générations suivantes. Etant enfant, Marie Sizun avait mis le doigt sur un secret de ce type mais ce n'est que bien plus tard qu'elle en saisira toutes les subtilités, grâce au journal intime de son arrière-grand-mère suédoise.

Cette arrière-grand-mère, Hulda, était morte à l'âge de 27 ans en France, laissant derrière elle quatre jeunes enfants. Son mari, Léonard Sézeneau, était bien plus âgé qu'elle. Ils s'étaient rencontrés en Suède où Léonard enseignait le français. Des enfants étaient arrivés très rapidement après leur mariage et Hulda s'était sentie dépassée par son rôle mère. Léonard avait donc embauché une gouvernante, Livia, pour soulager sa jeune épouse.

Qui était cette femme dont on parlait à demi-mots dans la famille de Marie Sizun et quelle était la nature de ses relations avec les différents membres de la famille Sézeneau ? Nous découvrons au fil des pages qu'elle n'était pas qu'une simple gouvernante.

Avec beaucoup de subtilité, Marie Sizun détricote l'histoire de sa famille suédoise. Il est question d'amour maternel, d'amitié féminine et de passion amoureuse. L'auteure a le don de restituer avec minutie les ambiances et les époques. J'ai aimé imaginer les hivers à Stockholm, dans le bel appartement bourgeois des Sézeneau avant de les retrouver à Medon, dans un tout autre décor.

"La gouvernante suédoise" est un beau roman intimiste qui séduira les amateurs du genre.

Merci Arléa et Marie Sizun :-)

La gouvernante suédoise est sorti en librairie le 25 août.

Challenge de la rentrée (2/18 - catégorie "Touche à tout") .
Challenge de la rentrée (2/18 - catégorie "Touche à tout") .

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emma 03/11/2016 14:06

J'ai tout aimé ce que j'ai lu d'elle, je le lirai donc certainement un jour.

Géraldine 03/09/2016 19:04

Je n'ai toujours pas lu "la plage", que j'ai acheté à Rennes en 2015.
Donc la gouvernante attendra un sacré bout de temps je pense !

jerome 29/08/2016 13:13

Les secrets de famille, je m'en suis un peu lassé. A voir...

Noukette 29/08/2016 10:49

J'aime ce genre d'univers... il pourrait bien me plaire !

Antigone 28/08/2016 14:18

Je n'en ferai sans doute pas une priorité mais je serai contente de lire Marie Suzin de nouveau...

Sylire 28/08/2016 22:48

@Antigone : il croisera peut-être ta route un jour ou l'autre ?