Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 23:10
1 h 49 minutes - Audiolib (Grasset) - Lu par Sandrine Kiberlain
1 h 49 minutes - Audiolib (Grasset) - Lu par Sandrine Kiberlain

Il y a deux ans, j'ai demandé à Marie, la femme d'Henri: "Maintenant que la vie se termine, tu penses qu'on a bien fait de revenir des camps ?" Elle m'a répondu: "Je crois que non, on n'aurait pas dû revenir. Et toi qu'est-ce que tu en penses ? " Je n'ai pas pu lui donner tort ou raison, j'ai juste dit: "Je ne suis pas loin de penser comme toi." Mais j'espère que si la question m'est posée à mon tour juste avant que je ne m'en aille , je saurai dire oui, ça valait le coup".

"Et tu n'es pas revenu" est une longue lettre adressée à son père par Marceline Loridan-Ivens, rescapée du camp de Birkenau. Déportée en 1944 avec son père, ils n'auront pas le même destin. Après avoir montré à sa fille, au péril de sa vie, tout l'amour qu'il lui portait, le père de Marcelline finira, comme tant d'autres, par être exterminé .

Aidée dans son travail d'écriture par Judith Perrignon, Marceline Loridan-Ivens témoigne de ce qu'elle a vécu à Birkehau. Elle évoque également la période, ô combien difficile, qui a suivi le retour des camps. Comment raconter l’indicible à des gens qui de surcroît ne veulent pas entendre ? Comment se réinsérer dans une vie "normale" et vaincre la culpabilité d'être vivante alors que d'autres n'ont pas eu cette chance ?

Marceline Loridan-Ivens ne se pardonnera jamais d'avoir oublié les derniers mots de son père, consignés sur une lettre qu'elle a perdu au camp. Ce livre est une forme de réparation mais aussi, peut-être, le témoignage qui lui permettra de dire, aux derniers jours de sa vie, qu'elle a bien fait de rentrer des camps, ne serait-ce que pour raconter ce qui s'y est passé.

J'a eu un petit temps d'adaptation avant d'associer la voix de Sandrine Kiberlain (que j'aime beaucoup au cinéma) à une lecture audio mais j'ai trouvé au final son interprétation très juste.

Un témoignage de plus sur l'holocauste me direz-vous ?

Certes, mais chaque histoire est singulière et mérite d'être connue.

Et tu n'es pas revenu - Marceline Loridan-Ivens (audio)

;

Lu dans le cadre de "Ecoutons un livre". Ce mois-ci, nous avons écouté "un livre ancré dans la réalité"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BlueGrey 21/09/2016 21:17

Un récit poignant !

gambadou 18/09/2016 17:16

un témoignage qui pourrait me plaire !

sylire 18/09/2016 18:36

@gambadou : je le pense aussi.

Alex-Mot-à-Mots 16/09/2016 14:39

Un témoignage poignant, en tout cas.

zazy 16/09/2016 10:57

pas encore lu ce livre qui est sur liste d'attente à la bibli

sylire 18/09/2016 18:33

Bonne lecture alirs zazy !

keisha 16/09/2016 09:33

Lu (quoi, dévoré!) ce livre indispensable

sylire 18/09/2016 18:28

@keisha : il est court mais percutant.