Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 23:09
Phlippe Rey - sept 2016 - 472 pages - traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Isabelle D. Phlilippe
Phlippe Rey - sept 2016 - 472 pages - traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Isabelle D. Phlilippe

Joyce Maynard est l'un des auteurs étrangers dont je guette avec gourmandise les parutions. J'ai lu quasiment tous ses romans publiés en France avec une préférence pour son autobiographie "Et devant moi le monde", que j'ai dévorée. Son thème de prédilection est l'adolescence, qu'elle ne se lasse pas d'explorer sous différents angles.

Dans "Les règles d'usage", la romancière a choisi comme personnage principal une adolescente qui vit à New York dans une famille recomposée. La jeune Wendy mène une existence plutôt heureuse, si ce n'est qu'elle aimerait voir plus souvent son père, qui vit en Californie. Le 11 septembre 2001, la mère de l'adolescente se trouve dans une des tours du Word Trade Center. La romancière raconte la terrible attente de la famille, qui durera plusieurs semaines car le corps de la mère de Wendy ne sera jamais retrouvé.

La seconde partie du livre raconte la reconstruction de la jeune fille, qui vit désormais en Califormie. Grâce à la grande liberté de mouvements que lui laisse son père, la jeune fille fait toutes sortes de rencontres qui vont la sortir peu à peu de son chagrin. Cette seconde partie s'apparente à un roman initiatique. Joyce Maynard nous présente une galerie de personnages secondaires aux destinées tortueuses. Le choix sera laissé à Wendy de retourner à New York avec son beau-père et son petit frère ou de rester en Californie avec son père. C'est le petit suspense du roman.

L'objectif de Joyce Maynard n'était pas d'offrir à ses lecteurs un roman palpitant mais de se mettre dans la peau d'une adolescente qui perdu un être cher dans des conditions traumatisantes. Le résultat est concluant, j'ai aimé cette immersion dans une famille recomposée mais je dois avouer que j'ai déploré quelques longueurs, notamment quand la jeune fille se remémore les moments passés en compagnie de sa mère .Ces digressions ont leur importance mais traînent un peu en longueur et ralentissent le rythme du récit.

Quoi qu'il en soit, c'est une lecture que les inconditionnels de Joyce Maynard apprécieront. On y retrouve tous les ingrédients des romans précédents. A quand le prochain ?

L'avis de Laure

Je remercie l'Agence Anne et Arnaud.

Lu dans le cadre du mois américain (Lecture commune autour de Joyce Maynard)
Lu dans le cadre du mois américain (Lecture commune autour de Joyce Maynard)

.

challenge de la rentrée (4/18)
challenge de la rentrée (4/18)

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tiphanie 07/10/2016 17:31

Il me tente bien aussi!

Laure 25/09/2016 22:54

C'est vrai que certains passages sont un peu longs, mais c'est vrai que le livre est bien réussi, alors qu'à l'exception du petit suspens dont tu fais état (et des premiers pages sur le 11 septembre), il n'existe pas vraiment de suspens, et malgré ça, le livre se tient, et tient le lecteur. Elle est forte Joyce Maynard, je suis d'accord, à quand le prochain !

sylire 26/09/2016 06:55

@Laure : tu as raison, le livre se tient en dépit des longueurs et du peu de suspens mais avec une centaine de pages en moins, il aurait eu plus de force.
La superbe analyse de la psychologie des personnages en fait sa force.

eimelle 25/09/2016 09:11

je l'ai mis dans mes "peut-être", s'il arrive à la bibliothèque!

sylire 25/09/2016 09:31

@Eimelle : il devrait y être vu la notoriété de l'auteure.

Antigone 24/09/2016 17:50

Je le lirai certainement... et je suis rarement déçue par l'auteure et la maison d'édition... donc ;)

sylire 25/09/2016 09:29

@Antigone : une super maison d'édition. Oui...

clara 20/09/2016 10:47

J'avais moins aimé l'homme de la montagne que ses précédents livres. Donc j'hésite avec celui-ci .

Sylire 20/09/2016 21:01

@Clara : il est différent. Il n'y a pas d'intrigue dans celui-ci.