Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 23:47
Stock - août 2015 - 198 pages
Stock - août 2015 - 198 pages

J'aime garder une trace de mes lectures mais je ne parviens pas toujours à rédiger un billet immédiatement après ma lecture. Celle-ci date d'avant l'été et je me suis tout de même décidée à rédiger ce petit article avant de ranger le livre dans ma bibliothèque.

Nous sommes dans les années 70. Le jeune Olivio et sa mère ont fui la dictature de Salazar après l'assassinat du père du jeune garçon, qui s'opposait au régime en place. Le cœur lourd, la jeune femme fait de gros efforts pour s'intégrer en France, où des amis l'hébergent avec son fils. La solitude lui pesant, elle se lie avec Max, un rapatrié d'Algérie.

Olivio ne trouve pas son compte avec ce beau-père qui ne fait aucun effort pour le mettre à l'aise et qui de surcroît se montre raciste et obtus. Par réaction, Olivio se lie avec Ahmed, un immigré algérien de son âge qui porte en lui une violence qui fascine Olivio tout en lui faisant peur.

Roman d'apprentissage avant tout, ce roman traite également de la difficulté de s'intégrer quand on porte en soi les stigmates de l'exil. Je n'avais jamais lu de romans évoquant la dictature de Salazar, j'ai donc particulièrement apprécié la partie se déroulant au Portugal.

Ce n'est pas mon roman préféré de l'auteure mais "Nous serons des héros" ne m'a pas déçue.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 27/10/2016 23:46

Une auteure dont j'ai déjà apprécié un roman, alors pourquoi pas celui ci, d'autant plus que comme toi, je ne connais rien à la dictature vécue par le Portugal, donc si en plus il y a un intérêt historico-culturel...

Alex-Mot-à-Mots 11/10/2016 14:35

Tu me donnes envie de la découvrir. Mais peut-être pas avec ce texte.

sylire 11/10/2016 22:19

@Alex : "j'apprends" est très bien ou "Une année étrangère".

nani 10/10/2016 16:05

brave auteure

gambadou 09/10/2016 19:45

Il n'était toujours pas rangé depuis juin !!!! ;-)

sylire 11/10/2016 22:19

@Antigone : non... il attendait son billet tranquillement ;-)

Antigone 09/10/2016 16:23

Ce n'est pas mon préféré non plus mais j'aime tellement cette auteure !!

sylire 11/10/2016 22:18

@Antigone : de même ! J'ai quasiment tout lu d'elle.