Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 00:37

Babel 2011 (Léméac 1978) - 180 pages

Une fois n'est pas coutume, je vous livre la quatrième de couverture :

"Tu commences une histoire au bord du fleuve à Cap-Rouge autour d'un feu scientifique et tu gagnes le large tranquillement comme le marquis de Carabas qui s'avance de plus en plus loin dans la rivière et ton bateau se promène un bout de temps entre Québec et Lévis et à cause d'une grande barge noire avec des lumières aux deux bouts il se met à dériver jusqu'à l'île d'Orléans et plus loin jusqu'à la Côte Nord et la Gaspésie où le fleuve est assez large pour les grosses tempêtes qui donnent le mal de mer et où il y en a qui peuvent se noyer comme le marquis de Carabas qui perd pied tandis que le Chat botté court comme un fou vers le carrosse du roi et tu ne sais plus très bien où ton bateau en est rendu..."

Ce que j'en ai pensé :

A l'occasion de du challenge "Québec en novembre", j'ai sorti ce roman de ma pile à lire, certaine de passer un bon moment, comme toujours avec Jacques Poulin. Hélas, je n'ai pas compris grand chose à cette histoire, que l'on suit au travers des yeux d'un enfant. Il est question d'un petit garçon qui habite une maison sur pilotis près d'un lac. Il raconte ses relations avec ses parents, les voisins et des amis imaginaires. C'est à peu près tout ce que je peux en dire.
 
Il est difficile de distinguer, dans le récit, ce qui est réel de ce qui relève de l'affabulation. La quatrième de couverture donne le ton, j'aurais du me méfier. Comme le livre est court, je me suis accrochée jusqu'à la moitié puis j'ai déclaré forfait, lassée des divagations de Jimmy.
 
Je vais m'empresser de d'oublier ce roman de Jacques Poulin (qui compte parmi ses tous premiers).
 
Si vous souhaitez découvrir l'auteur, je vous conseille plutôt :
La tournée d'automne ou Volkswagen Blues (ou d'autres titres. Jusqu'ici, j'avais tout aimé).

Lecture dans le cadre de Québec en novembre, organisé par Karine etYueyin

Je participe aussi, avec ce titre, au challenge objectif PAL chez Antigone et Anne.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yueyin 07/12/2016 22:30

C'est dur d'être déçu par un auteur qu'on aime , moi ce sont les yeux bleus de Mistassini qui m'avait déçue... un si beau titre pourtant :)

sylire 08/12/2016 20:37

@Yueyin : si je me souviens bien, c'est assez spécial "les yeux bleus..." mais j'avais bien aimé quand même.
J'ai trouvé "Jimmy" totalement hermétique.

Les sorcières 24/11/2016 20:06

J'ai aimé La tournée d'automne. Difficile de choisir le second que je découvrirais de l'auteur. Mais sans doute pas celui là.

sylire 24/11/2016 23:07

@Les sorcières : "wolkswagen blues" est très sympa et dans la même veine que "la tournée d'automne".

Antigone 24/11/2016 18:26

Ah mince je les ai presque tous dans ma PAL parce que monsieur les a lus... J'avais beaucoup aimé "Tournée d'automne".

sylire 24/11/2016 23:06

@Antigone : c'est le seul que je n'ai pas aimé donc tu as l'espoir de belles lectures.

gambadou 22/11/2016 21:16

Je l'avais découvert avec "la tournée d'automne". Je passe donc sur celui-là.

sylire 24/11/2016 23:05

@Gambadou : oui, tu peux passer sans hésitation.

Alex-Mot-à-Mots 22/11/2016 18:11

Dommage, j'avais bien aimé La tournée d'automne, si beau.

sylire 24/11/2016 23:05

@Alex : je te rejoins sur "la tournée d'automne".