Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 10:52

Albin Michel - Aout-2016 - 490 pages

Cette grande fresque historique se déroule dans les années qui ont suivi la fin de la guerre 14-18. Nous marchons dans les pas de l'un des survivants, un jeune homme qui a perdu son identité et qui va endosser pour le compte de la France un rôle d'espion des services secrets. Bilingue français-allemand, n'ayant commun souvenir de sa vie d'avant, il n'est "personne" mais pour autant il n'a pas perdu son âme et sa faculté de distinguer le bien du mal. 

Au début de l'histoire, nous le suivons dans une clinique psychiatrique dans laquelle il va subir des électrochocs, un traitement épouvantable qui était pratiqué à l'époque. Le jeune homme accepte le traitement. Il  fait confiance au médecin qui le suit, comme il fera confiance à l'homme qui lui proposera de devenir espion pour l'armée française. Sa mission est d'infiltrer ce qui reste de l'armée allemande pour détecter l'état d'esprit des germaniques et leur supposé désir de revanche.

La partie historique du roman est intéressante. Nous comprenons mieux les conditions du traité de Versailles et ses conséquences pour le peuple allemand. L'ex puissance germanique est anéantie, aucune chance de se redresser ne lui est laissée. S'installe alors la misère sociale qui facilitera la montée du fascisme. L'intérêt du roman est de visiter cette époque de l'après-guerre des deux côtés de la frontière  germano-française. J'ai déploré quelques longueurs dans cette partie historique, parfois déconnectée de l'histoire du jeune homme, ce sera mon bémol.

Un bon roman historique, un peu trop didactique toutefois à mon goût.

Léa est très enthousiaste

Merci aux Editions Albin Michel pour cette lecture.

Challenge rentrée 2016 : 14/18

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jerome 14/12/2016 12:20

Historique et didactique, autant dire pas pour moi !

sylire 17/12/2016 10:54

@Jérôme : si tu n'aimes pas les romans historiques, celui-ci n'est pas pour toi, effectivement !

gambadou 13/12/2016 21:56

je cherche des livres sans guerre en ce moment !!!

sylire 17/12/2016 10:53

@Gambadou : ce n'est pas celui que tu dois choisir; alors !

Valérie 13/12/2016 21:02

C'est marrant cette couverture, elle a un côté année 60.

sylire 17/12/2016 10:53

@Valérie : tu trouves ? C'est vrai qu'elle a un petit côté rétro.

Alex-Mot-à-Mots 13/12/2016 13:03

Conseillée par ma libraire, je ne l'ai finalement pas choisi. Tu ne sembles pas très enthousiaste.

sylire 17/12/2016 10:52

@Alex : j'ai bien aimé mais il est vrai que j'ai déploré quelques longueurs.

Géraldine 13/12/2016 11:46

Effectivement, l'époque historique semble intéressante à creuser.

sylire 17/12/2016 10:52

@Géraldine : c'est très intéressant, effectivement. C'est une époque peu explorée en littérature.