Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 00:15

Sixtrid (05/01/2014) - 9 h 10 mn d'écoute - lu par Hélène Lausseur

La jeune Hanna Renström  habite avec sa mère et ses frères et soeurs dans un hameau reculé du fin fond de la Suède. Quand sa mère l'incite à quitter le domicile pour aller chercher du travail en ville, la jeune fille se sent mise à l'écart mais accepte la proposition. Elle sait que cela se traduira par une bouche de moins à nourrir dans le foyer. Elle ne peut pas imaginer le quart les aventures qui s'offriront à elle. Embarquée dans un vapeur pour l'Australie, elle va se marier et devenir veuve au cours de la même traversée, puis débarquer au Mozambique et se marier de nouveau à un tenancier de bordel. Quelques mois plus tard, son mari mourra et elle se retrouvera veuve de nouveau, avec un bordel à tenir et une bonne somme d'argent à disposition.

Le personnage d'Hanna est attachant. Curieuse et courageuse, elle va de l'avant et ne se laisse jamais abattre. En Afrique, elle sera confrontée au choc des cultures et mettra un certain temps à comprendre les usages du pays.  Plus le temps passera et plus le comportement des colons lui paraîtra injuste vis à vis des africains, traités avec dureté et mépris. Elle finira par prendre leur parti et tentera de se battre contre les injustices. Mais c'est peine perdue car elle est seule contre tous. 

Henning Mankell possède l'art d'écrire des histoires qui tiennent en haleine et celle-ci n'échappe pas à la règle. J'émettrai toutefois un bémol concernant la seconde partie du roman, un peu trop manichéenne et assez convenue à mon goût. Ce livre n'est pas le meilleur  roman de l'auteur mais la version audio est toutefois très plaisante. Je dois rendre hommage à la lectrice que j'avais découverte et déjà beaucoup appréciée dans une autre interprétation d'un roman de Mankell "Le chinois".  

Une écoute agréable.

 

Lu dans le cadre de "Ecoutons un livre"

Henning Mankel est un auteur suédois, ce qui me permet de participer avec ce titre au challenge "Décembre Nordique" organisé par Cryssilda

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 10/01/2017 23:46

Je ne connaissais pas ce titre de Mankell. Mais pas plus tentée que cela.

Cryssilda 19/12/2016 12:36

J'ai ce livre dans ma PAL, je crois même que j'avais commencé à le lire ! Il faut que je le reprenne, j'aime beaucoup les Mankell "hors Wallender".

sylire 19/12/2016 23:07

@Chyssilda : je n'ai pas lu les Wallender, je ne sais donc pas si je les aimerais mais les "hors Wallender" que j'ai lus m'ont bien plu.

Alex-Mot-à-Mots 17/12/2016 16:05

Je me suis un peu lassée de cet auteur. J préfère rester sur mes précédentes bonnes impressions de lecture de ses précédents romans.

sylire 17/12/2016 22:37

@Alex : je pense que je continuerai à le lire quand l'occasion se présentera. Là c'était pour le mois suédois...

Valérie 16/12/2016 22:25

A part Les chaussures italiennes, je ne suis pas enthousiasmée par les livres de Mankell en général.

sylire 17/12/2016 22:36

@Valérie : j'ai une amie qui a lu la suite des chaussures italiennes (les bottes suédoises) et elle a beaucoup aimé...

Violette 16/12/2016 22:07

un Mankell que je ne connais pas?!!? Tes éloges ne m'étonnent pas (non je n'ai pas vu de bémol...^^)

sylire 17/12/2016 22:35

@Violette : c'est tu es une inconditionnelle de l'auteure, il devrait te plaire.