Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 00:47

Audiolib (Grasset 2016) - 11 h 44

Nous commençons par la rencontre assez explosive entre un jeune architecte fauché à l'avenir prometteur et une jeune dessinatrice issue d'une famille richissime de New York. L'ambiance est légère, tout est possible ou presque dans le Manhattan de ces années là. 

Changement d'ambiance, nous sommes sous les bombes, à Dresde, en 1945. Une jeune femme très grièvement blessée met au monde un enfant avant de mourir. L'Allemagne est à feu et à sang et l'enfant, prénommé Verner, sera miraculeusement sauvé au terme d'un périlleux voyage.

Comme vous pouvez l'imaginer les deux histoires vont finir par se rejoindre.

"Le dernier des nôtres" est un roman foisonnant aux multiples facettes : roman d'amour et d'aventure, avec un fond historique qui pèse dans l'histoire. Il est question de l'héritage porté par les enfants de ceux et celles qui ont vécu la seconde guerre mondiale, dans un camp ou dans un autre. Pour Verner, qui n'a pas connu les siens, la confrontation avec ce passé est particulièrement  violente.

L'oeuvre est très romanesque, peut-être un peu trop à mon goût. J'ai pensé à "La femme de nos vies" de Didier Van Cauwelaert, roman qui m'avait procuré cette même impression "d'un peu trop romanesque" compte tenu du sujet traité. Je crois qu'avec certains faits historiques, comme la shoah, je préfère une certaine sobriété ou les témoignages.

Quoi qu'il en soit, j'ai passé un bon moment avec ce roman qui ne manque pas de rythme. J'ai bien aimé suivre les personnages dans leurs quêtes respectives. L'alternance des lieux et des époques est bien rendue par la version audio (notamment à Dresde, où le bruit des bombes marque le début des chapitres). Le livre audio se termine par un entretien avec l'auteur, bonus très appréciable.

Voilà un texte que j'ai pris plaisir à écouter (en dépit de mon bémol).

Un coup de coeur pour Sandrine - Lili a beaucoup aimé également - Valérie un peu moins.

 

Lu dans le cadre du Prix Audiolib 2017

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 27/03/2017 23:21

Et bien justement, je note vu que j'avais bcp aimé "la femme de nos vies" et que contrairement à toi, pour "supporter" la shoah en littérature, j'ai besoin du côté romanesque.

sylire 29/03/2017 15:34

@Géraldine : il a dond tout pour te plaire.

enna 21/03/2017 23:48

j'ai beaucoup aimé 'mais peut-être un peu moins la toute fin) et effectivement, on y retrouve des points communs avec La femme de nos vies.

gambadou 19/03/2017 21:38

Je préfère aussi les témoignages, mais je note

Sandrine(SD49) 19/03/2017 10:52

Une très belle réussite ce livre audio !

sylire 19/03/2017 21:23

@Sandrine : oui, même si je ne suis pas tout à fait aussi enthousiaste que toi.

Emma 18/03/2017 10:41

Pas sûre d'être très tentée, d'ailleurs j'ai La femme de nos vies sur ma PAL, je vais déjà commencer par lire ce dernier.

sylire 19/03/2017 21:22

@Emma : bonne idée.