Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 16:08

Folio - traduit de l'anglais par Anne Rabinovitch - 440 pages (publié en 2005)

La narratrice s'appelle Kathy H. Elle nous annonce, dès les premières lignes, qu'elle est, accompagnante de "donneurs", depuis onze ans. Pour que nous comprenions son histoire, la jeune femme remonte à l'époque où elle était pensionnaire dans un établissement anglais. Deux de ses compagnons, Ruth et Tommy, comptent beaucoup elle. Nous aurons l'occasion de les retrouver plus tard.

Dans un lieu d'apparence idyllique, les élèves étaient éduqués dans un but bien précis que nous devinons dès le départ, sans en connaître les tenants et les aboutissants. Nous constatons que l'histoire est ancrée dans l'époque contemporaine mais nous sommes plongés dans une sorte de monde parallèle. Je n'ai pas été surprise d'apprendre que l'auteur était originaire du pays du soleil levant. On retrouve un peu l'ambiance des romans japonais.

Si j'ai déploré des longueurs, je n'ai pas eu envie d'abandonner les personnages, assez curieuse de découvrir le sort que leur réservait l'auteur. D'une certaine façon, je crois que Kazuo Ishiguro est parvenu à m'ensorceler. Pour autant, je ne vous dirai pas que j'ai aimé cette oeuvre, au final très dérangeante. Sans déflorer l'histoire, je peux vous dire qu'il est question du conditionnement de l'enfant, du don de soi, du sens de la vie.

Un roman assez déroutant.

Je possède le DVD de l'adaptation cinématographique, je me demande si mon ressenti sera le même.

 

 

 

 

 

Lu pour le mois anglais - et livre sorti de ma PAL pour l'occasion

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
le film m'avait beaucoup plu !
Répondre
S
@FondantGrignote : ah, chouette !
V
j'ai déjà lu cet auteur mais je ne sais plus quel titre.
Répondre
S
@Violette : tu en gardes un bon souvenir ?
V
Je l'ai lu, je t'avoue que je ne me souvenais pas que c'était une histoire de donneurs.
Répondre
S
@Valérie : ah, c'est curieux que tu ne te souviennes pas de cela car c'est vraiment très important dans l'histoire.
J
La littérature japonaise est souvent dérangeante, pour ça que j'aime m'y frotter régulièrement.
Répondre
S
@Jérôme : celui-ci est à mi-chemin entre la littérature anglaise et Japonaise, à mon sens.
G
Je suis toute de même tentée, me rappelant la bande annonce du film, film que je n'ai pas vu au demeurant. Mais bon, être dérangée par un roman ne me dérange pas, pourvu que le roman ne soit pas morose et déprimant !
Répondre
S
@Géraldine : je suis assez confiante pour le film car je me dis qu'il y a de fortes chances pour que les longueurs soient gommées.