Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 23:22

Gallimard août 2017- 411 pages

"les prétendus grands hommes sont des criminels et les tueurs qui se sont un jour retrouvés du bon côté de l'histoire sont devenus des héros".

Tristan Rivière est un adolescent comme tant d'autres jusqu'au jour (qui va déterminer le reste de sa vie) où son professeur de boxe se fait agresser, dans le métro, par une bande de voyous. Pétrifié, Tristan fait profil bas, laissant son professeur aux mains des fous furieux. Seul contre une bande de costauds, l'adolescent ne pouvait guère agir sauf à se faire tabasser lui-aussi mais quand son père le traite de lâche,Tristan accepte le verdict.

Quelques années plus tard, parce que les circonstances lui sont cette fois favorables, Tristan a l'opportunité de se conduire en héros. Il se marie avec la jeune femme qu'il sauve des griffes de ses agresseurs, fait des enfants et mène une vie normale sans se défaire totalement de l'étiquette de lâche qu'on lui a collé adolescent. Il s'efforce d'avoir "zéro faute" sur tous les plans, notamment professionnel, afin de ne pas perdre ce qu'il a de plus précieux, l'estime de soi. Hélas pour notre héros, la vie, qui a plus d'un tour dans son sac, va lui jouer de vilains tours.

Avec brio, Fabrice Humbert nous donne à réfléchir sur les "possibles" que nous offre l'existence. Les chemins que l'on choisit de suivre ont ils plus de chances de mener au bonheur que ceux vers lesquels on se laisse dériver ? Comment peut-on être certain que la voie que l'on s'obstine à suivre est la bonne ? 

Ces questions philosophiques (et d'autres) sont soulevées par l'auteur au fur et à mesure qu'il déroule l'histoire de Tristan. Fabrice  Humbert nous montre que la logique du monde, s'il y en existe une, est indéchiffrable. Nous sommes sans cesse confrontés à des contradictions et concilier les différentes composantes de notre vie est un casse-tête inextricable. Sans parler des aléas, qui viennent dévier notre ligne de conduite. 

Si les questions philosophiques ne vous passionnent pas habituellement, ne faites pas l'impasse sur ce roman pour autant. L'histoire de Tristan est pleine de rebondissements et le ton décalé et humoristique de l'auteur rendent la lecture très distrayante. Tristan est si attachant et si humain qu'il serait dommage de ne pas faire sa connaissance.

Voilà un roman à la fois drôle et intelligent (ce n'est pas si fréquent).

Comme pour le livre de Sorj Chalandon, je me laisse un peu de temps pour le classer ou pas dans mes coups de coeur mais ce qui est certain c'est que j'ai passé un excellent moment de lecture

 

 

Un grand merci à Babelio et Gallimard, qui m'ont permis de découvrir cet ouvrage de la rentrée littéraire en avant première

2 / ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 30/08/2017 14:07

Les questionnements philosophiques ne me rebutent pas et je n'ai encore jamais lu cette auteur ! Alors pourquoi pas ?!

sylire 30/08/2017 20:45

@Géraldine : c'est une lecture que je te conseille. Je serais curieuse d'avoir ton avis.

gambadou 25/08/2017 17:43

Je le note pour mon groupe de lecture

Sylire 25/08/2017 22:22

@Gambadou : tu peux, c'est un livre sur lequel il doit être intéressant de débattre.

Galéa 25/08/2017 12:30

Tu sais que ça me fait penser à retour à K de Chalandon le pitch de ce livre, du hasard 'être un héros ou de ne pas l'être; je trouve cette problématique vraiment intéressante.

Sylire 25/08/2017 22:21

@Galéa : Le ton des deux ouvrages est très différent mais tu as raison, la problématique est la même. J'ai beaucoup aimé suivre Tristan dans ses questionnements et bien entendu, j'ai songé à mon propre parcours, aux choix, non-choix...

eimelle 24/08/2017 12:31

drôle et intelligent, en effet ce n'est pas si évident!

sylire 24/08/2017 21:32

@Eimelle : j'en redemande !

Alex-Mot-à-Mots 24/08/2017 10:12

Me voilà tenté, même si je n'avais pas aimé l'un des précédent roman de l'auteur.

sylire 24/08/2017 21:32

@Alex : j'ai hâte de lire d'autres avis.