Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

19 août 2017 6 19 /08 /août /2017 09:09

Grasset - 16 août 2017 - 336 pages

"J'allais venger mon frère, mort en ouvrier. Venger mon père, mort en paysan. Venger ma mère, morte en esseulée. J'allais tous nous venger de la mine. Nous laver des Houillères, des crapules qui n'avaient jamais payé leurs crimes. J'allais rendre leur dignité aux sacrifiés de la fosse 3bis"

Le 27 décembre 1974 est une date à jamais ancrée dans la mémoire des habitants de Liévin, dans le Pas-De-Calais. Ce jour-là, une quarantaine ouvriers de la mine sont morts suite à un coup de grisou. On a appris plus tard que la catastrophe aurait pu être évitée, des failles dans la sécurité du site sont ressorties. Cinquante ans plus tard, Sorj Chalandon imagine "le jour d'avant" pour la famille d'un mineur de la fosse 3 bis mais aussi les jours, les semaines et les années qui ont suivi le drame.

Le narrateur, Michel, a perdu son frère aîné, ouvrier à la mine. Michel avait seize ans au moment des faits. Il était fasciné par le métier de son frère, qu'il vénérait comme un dieu. Il rêvait de l'accompagner un jour au fond la mine, de faire partie de cette fratrie d'ouvriers. Mais Michel ne deviendra pas mineur. Dès qu'il le pourra, il quittera la région et sa famille disloquée pour tenter de se reconstruire ailleurs.

Jusqu'à la mort de sa femme, l'existence de Michel sera d'apparence normale mais au fond de lui-même l'homme reste obsédé par un passé qui ne cesse de le tourmenter. Une fois sa femme disparue, n'ayant plus rien à perdre, il décide de revenir sur les lieux de son enfance pour se venger de celui qu'il estime être le responsable du ratage de sa vie. Il  s'installe dans le village et concocte sa vengeance. Je vous laisse découvrir la suite par vous-même.

Je mets toujours la barre très haut quand je lis cet auteur, j'attends qu'il me surprenne, qu'il me bouscule. Durant une bonne partie du roman, j'ai cru que j'allais être déçue car je ne reconnaissais pas totalement la patte de l'auteur. Puis soudainement, au moment où je m'y attendais le moins, j'ai retrouvé le Chalandon que j'aime.

J'ai été éblouie par l'habilité de l'auteur à jouer avec son lecteur, à le déstabiliser. En faisant du narrateur un personnage plus complexe qu'il n'y paraît au premier abord, Sorj Chalandon donne à son roman une dimension supplémentaire. Il offre aux mineurs de Liévin un hommage original et bouleversant que le lecteur n'est pas prêt d'oublier..

N'hésitez pas, lisez-le !

Et ce n'est pas Leiloona et Saxaoul qui diront le contraire.

Eva a été un peu déçue. Je peux comprendre son bémol. J'en ai un petit également, mais pas du même ordre. Je n'ai pas pu me défaire totalement de la petite déception de ma lecture des deux premiers tiers du roman, ce qui est sans doute idiot car c'est la construction du roman qui en est la cause, une construction que j'ai finalement trouvée très habile. C'est donc un presque coup de coeur pour moi...

 

1 / ?

Je participe encore cette année au challenge organisé par Hérisson. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fleur 26/08/2017 14:55

J'adore quand les écrivains retournent la situation d'un roman et c'est si bien fait dans celui-ci !

sylire 30/08/2017 20:47

@Fleur : il a retourné la situation au moment où je commençais à me dire qu'il manquait quelque chose.

Lilly 25/08/2017 14:22

Ma libraire me l'a chaudement recommandé mais j'ai encore ses précédents en attente. J'avais adoré "Mon traître" et espère que de beaux moments m'attendent encore avec cet auteur.

Sylire 25/08/2017 22:16

@Lilly : c'est de devenu un de mes auteurs préférés. Il ne m'a pas encore déçue.

eimelle 23/08/2017 09:33

j'ai beaucoup aimé aussi!

sylire 23/08/2017 21:25

@Eimelle : vivement le prochain ;-)

Géraldine 22/08/2017 15:36

La tentation est là évidemment. Mais cette année, c'est la raison qui va régner chez moi. J'ai encore 2 romans de Chalandon dans ma PAL dont il faut vraiment que je vienne à bout sous peine de ne jamais lire ces livres qui attendent et peut-être, vieillissent !

sylire 23/08/2017 21:24

@Géraldine : il m'en reste un aussi mais je ne me pose même plus la question de savoir si j'arriverai un jour au bout de ma PAL.

Emma 22/08/2017 13:05

Je suis sûre de le lire un jour, c'est vraiment un de mes auteurs préférés.

sylire 23/08/2017 21:17

@Emma : nous sommes nombreux sur la blogosphère a apprécier sa plume.