Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 23:17

Harpercollins - Novembre 2016 - 352 pages

Mary Browning, 87 ans, vit seule avec ses souvenirs à Pitssburght (Pennsylvanie). Son seul lien avec l'extérieur est l'atelier d'écriture fréquenté par des seniors, qu'elle anime depuis quelques années. Si Mary écoute les confidences des uns et des autres, elle n'en fait guère ell-même. Elle se dit pourtant qu'il serait temps de coucher sur le papier le récit sa vie mouvementée. L'arrivée dans l'atelier d'écriture d'une toute jeune fille lui donne l'envie et la motivation de s'y mettre. Une relation presque intime s'instaure entre Mary et l'adolescente qui devient sa confidente.

Le roman alterne présent et passé. Nous côtoyons la jeune fille dans son quotidien, ses relations avec ses parents, sa grand-mère, son petit-ami... Parallèlement, nous découvrons  le passé peu commun de Mary, aviatrice pendant la seconde guerre mondiale dans la  "Women Airforce Service Pilots" (Wasp). Issue d'une famille juive, Mary s'est trouvée contrainte à un choix terrible durant la guerre : renier sa famille ou suivre l'homme qu'elle aime. Elle à choisi de suivre l'homme de sa vie et coupé les ponts définitivement avec ses proches. Ce choix la travaille encore des années plus tard. Nous comprenons peu à peu ce qui s'est passé.

Membres du Wasp

Les liens intergénérationnels m'ont touchée, les personnages sont attachants et le contexte historique est intéressant. Je ne connaissais pas du tout l'existence du Wasp. Malheureusement, nous découvrons à la fin du roman une coïncidence que j'ai eu peine a croire. Cette éventualité m'avait effleuré l'esprit mais je l'avais rejetée, me disant que ce serait vraiment "too much". C'est dommage car ce roman a par ailleurs beaucoup d'atouts. Il m'a fait passer un bon moment jusqu'à ce dénouement décevant.

Une lecture agréable mais un bémol sur la crédibilité de l'histoire.

 

Participation au mois américain organisé par Titine

Challenge 50 romans / 50 états (Pennsylvanie)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lcath 09/09/2017 18:00

J'ai lu aussi un roman qui parle des WASP et j'ai trouvé aussi que l'histoire n'était pas à la hauteur de ce que ces filles ont fait !

Angeline 07/09/2017 16:11

j'aime me promener sur votre blog. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog (cliquez sur pseudo)

gambadou 06/09/2017 21:43

Dommage en effet

sylire 08/09/2017 21:27

@Gambadou : en même temps, il faut une petite déception de temps en temps pour savourer les coups de coeur.

choup 06/09/2017 17:41

Je le note malgré ton bémol, car je ne connaissais pas non plus l'existence de ces femmes-pilotes.

sylire 08/09/2017 21:27

@Choup : c'est la partie du roman qui m'a le plus intéressée.

Antigone 06/09/2017 16:45

Tu as su dire aussi ce que tu as aimé !! ;)

sylire 08/09/2017 21:26

@Antigone : je l'espère. Tout est loin d'être négatif dans ce roman.