Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 08:33

10-18 (Philippe Rey) - 251 pages - Traduit de l'anglais (Etats Unis) par Françoise Adelstain

" Je venais d'avoir treize ans. Je voulais savoir tout ce qui concerne les femmes et leur corps, ce que font les gens quand ils sont ensemble - les gens de sexe opposé - et comment me débrouiller pour me dégoter une petite amie avant mes quarante ans."

Long week-end est un huis clos surprenant entre une femme, son fils adolescent et leur ravisseur (qu'on a du mal à nommer ainsi). Franck est un taulard en cavale, qui s'est réfugié dans leur foyer et les retient non pas contre leur volonté mais, d'une certaine façon, avec leur accord. La situation est donc très particulière. 

Henry, treize ans, aime bien cette présence masculine dans la maison. Du moins, jusqu'à ce que Frank s'intéresse un peu trop à sa mère-enfant. Il se sent exclu de la relation tout se montant très curieux des choses du sexe. Il pense qu'il doit protéger sa mère de cet inconnu mais la voir heureuse le trouble. A t'il le droit de gâcher ce qui est peut-être une chance inespérée pour sa mère de sortir de la dépression qui la ronge ?

On peut avoir quelques doutes sur la crédibilité de l'histoire. Il est très étonnant que Frank laisse le garçon sortir de la maison à son gré, alors qu'il interdit à sa mère de le faire. En dehors de ce bémol, j'ai trouvé ce roman prenant et intéressant. Joyce Maynard s'est beaucoup penchée, dans d'autres romans, sur la psychologie des jeunes filles. Elle s'attache ici très justement à étudier celle des garçons. Son analyse est très fine, comme à son habitude.

Un bon roman, à mi-chemin entre le roman psychologique et le thriller.

J'ai bien envie de voir le film qui a été tiré de ce roman et qui, d'après mes informations, est réussi.

 

Lu dans le cadre du mois américain, chez Titine

J'ai acheté ce livre il y a bien deux ans... Il contribue donc à faire baisser ma Pile à Lire et rentre dans le cadre du challenge d'Antigone.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 06/10/2017 14:18

Pourquoi pas, en plus, une auteure que je ne connais toujours pas !

Antigone 30/09/2017 13:24

Le film m'avait tenté et puis je ne l'ai pas vu... et ce titre me fait de l'oeil depuis longtemps. :)

sylire 01/10/2017 10:12

@Antigone : un jour....

Kathel 29/09/2017 11:26

Ce roman était le premier que je lisais de Joyce Maynard, et je crois bien qu'il est resté mon préféré... je me souviens encore de l'endroit où je l'ai lu, mais je ne sais pas pourquoi je n'ai rien écrit à son sujet !

sylire 29/09/2017 21:21

@Kathel : je ne me souviens plus quel était mon premier Joyce Maynard mais ce que je sais c'est que je les ai tous lus (du moins ceux publiés en France).

Emma 27/09/2017 06:50

Je découvrirai l'auteur un jour mais peut-être plutôt avec un autre titre, celui-ci me tente moyennement.

sylire 27/09/2017 07:04

@Emma : j'ai l'impression que je n'ai pas été très convaincante...

gambadou 26/09/2017 20:35

Le thème ne me tente pas trop. Cette fois ci je passe

sylire 26/09/2017 21:43

@Gambadou : je comprends !