Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

7 décembre 2017 4 07 /12 /décembre /2017 22:14

Un festival de poésie :

Tous les deux ans, la ville de Landivisiau organise un Festival qui s'appelle "Moi les mots". Ce festival, consacré à la poésie au sens large, réunit auteurs, illustrateurs, musiciens et artistes d'horizons divers...

Cette année, la programmation était particulièrement riche. Voici les moments forts auxquels j'ai eu la chance de participer :

-Le festival commençait par une prestation du cirque chorégraphique et poétique de la Compagnie Kiaï. Un très joli moment.

- "le spectacle dont vous êtes l'auteur" : 'Arthur Ribo accompagné d'un musicien, écrit chaque soir son spectacle en partant de mots donnés par les spectateurs. C'est tout public et distrayant.

- "Au secours les mots m'ont mangé" : Bernard Pivot se met dans la peau d'un écrivain et imagine la vie quotidienne de ce dernier. Le journaliste joue avec les mots et nous montre une autre facette de son talent en s'improvisant acteur. J'ai passé un bon moment.

- Des tables rondes et conférences, des rencontres entre auteurs. Parmi ces rencontres, j'ai particulièrement apprécié l'échange entre Bernard Pivot, François Morel et Hervé Hamon. Ils se sont bien amusés tous les trois (et nous aussi par la même occasion).

Crédit photo : page Facebook d'Hervé Hamon

- l'exposition des installations poétiques de Valérie Linder :

Carte blanche a été donnée à l'artiste. Voici un aperçu de ce qu'elle nous propose (et qui m'a beaucoup plu). J'ai eu la chance de visiter l'exposition en sa présence, ce qui m'a donné des clés de compréhension de son travail. L'exposition est visible jusqu'au 22 décembre à l'Espace Lucien Prigent, à Landivisiau.

Voici un petit exemple de son univers :

 

Un film :

Quelques mots de l'adaptation cinématographie du roman de Pierre Le Maître "Au revoir là-haut". J'ai trouvé le film fidèle au livre et esthétiquement très réussi (les masques, notamment, sont sublimes).

Albert Dupontel endosse de façon très crédible le rôle d'Albert Maillard, le personnage principal. Bien entendu, le réalisateur a opéré de nombreuses coupes et quelques entorses à l'histoire (début et fin) mais je n'ai pas ressenti de frustration par rapport à ces adaptations.

Mon mari, qui n'a pas lu le roman, a apprécié le film autant que moi.

Je vous conseille donc d'aller le voir, que vous aillez ou non lu le roman.

Côté lecture :

Le mois de novembre n'a malheureusement pas été plus propice à la lecture que les mois précédents. J'ai beaucoup de choses à gérer ces temps-ci dans ma vie personnelle et l'esprit assez peu disponible d'où mon éloignement de la blogosphère. J'espère que cela s'arrangera.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Géraldine 21/12/2017 13:51

Je n'ai pas voulu aller voir "Au revoir là-haut", ma lecture du roman étant trop fraiche et j'avais l'impression de ne pas retrouver l'atmosphère du livre (atmosphère que je me suis peut-être créée), dans la bande annonce !

sylire 21/12/2017 22:00

@Géraldine : j'ai trouvé que le film était fidèle au livre mais je comprends. Il y a certaines adaptations que je n'ai pas envie de voir au cinéma.

Une ribambelle 17/12/2017 15:54

J'aime beaucoup la délicatesse des toiles.

sylire 21/12/2017 21:59

@Une ribambelle : c'est effectivement un univers plein de délicatesse.

PatiVore 11/12/2017 12:22

Sympa le festival poésie (la poésie est souvent oubliée).
J'espère que tu auras plus de temps en décembre, mais avec les fêtes ça m'étonne, donc mise sur 2018 ! J'ai remarqué moi aussi que septembre-octobre sont compliqués et qu'en novembre le rythme s'accélère mais je ne comprends pas pourquoi, les jours raccourcissent, la météo est moins clémente, on a donc envie de cocooner et de lire, eh bien non, ça ne fonctionne pas comme ça !!! Bonne semaine (pluvieuse ici...).

sylire 21/12/2017 21:59

@Pativore : tu as raison, décembre n'a pas été plus propice. On verra ce que me réserve janvier.

gambadou 10/12/2017 21:36

Des belles rencontres ce mois-ci.

sylire 10/12/2017 21:41

@Gambadou : oui, des bouffées d'oxygène !

Valérie 10/12/2017 20:05

J'adore François Morel!

sylire 10/12/2017 20:42

@Valérie : j'ai adoré sa modestie pendant l'échange, et son humour, bien-sûr !