Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

16 mars 2018 5 16 /03 /mars /2018 07:01

Audiolib 2018 (Albin Michel) - 14 h 10 - lu par l'auteur

Une fois n'est pas coutume, je vais commencer mon billet par quelques mots de la version audio. Quel bonheur de retrouver l'interprétation de Pierre Lemaitre que j'avais adorée dans "Au revoir là-haut" ! Plus que l'histoire et les personnages, c'est cette voix qui a été pour moi le lien entre les deux histoires. Le conteur réussit cette fois encore à faire ressortir l'ironie et l'humour qu'il met dans ses dialogues. J'aime beaucoup également la façon qu'il a de marquer la ponctuation, notamment les virgules. 

Si vous n'avez pas lu "Au revoir la-haut" (vous avez raté une pépite), vous pouvez sans problème commencer par "Couleurs de l'incendie", qui n'est pas à proprement parler une suite du premier. Les deux histoires peuvent tout à fait se lire indépendamment. On retrouve quelques personnages du premier volet mais pas les principaux. L'auteur a pris le parti de mettre la lumière, dans ce deuxième opus, sur Madeleine Péricourt et sur son fils Paul, qui  occupaient des seconds rôles dans "Au revoir là-haut". On les suit jusqu'aux prémices de la seconde guerre mondiale. 

Le livre s'ouvre sur une scène qui traumatisera à jamais les personnes présentes à l'enterrement de Marcel Péricourt, le grand-père de Paul. En raison de ce qui va se produire, Madeleine choisira de se consacrer désormais à temps plein à son fils, laissant sa fortune personnelle aux mains du directeur de la banque paternelle. Une grave erreur dont elle se mordra les doigts car elle se fera littéralement rouler dans la farine par des personnes dont elle avait toute confiance. Dans la seconde partie, l'heure est venue pour Madeleine de concocter une revanche dont vous n'imaginez même pas la férocité. La douce Madeleine va mettre une énergie sidérante à se venger, partant du principe que la fin justifie sans état d'âme les moyens.

Ce texte se lit avant tout comme un roman d'aventures. L'auteur nous explique, dans l'entretien accordé à Audiolib (et qui nous est proposé à la fin du livre audio), qu'il s'est beaucoup inspiré d'Alexandre Dumas. Il cite aussi d'autres auteurs parmi lesquels Maupassant, Zola, Flaubert... Pierre Lemaitre nous informe qu'il travaille en ce moment sur un troisième roman. Je caresse l'espoir qu'il n'en reste pas à trois (je pense à Zola avec "Les Rougon-Macquart"...) J'adorerais !

Parmi les personnages, l'un d'entre eux m'a fait beaucoup rire. Il s'agit de la bonne polonaise. Cette femme, d'un dévouement à toute épreuve envers Madeleine et Paul, ne parle pas un mot de français. Dans la version audio, Pierre Lemaitre a eu la bonne idée de demander à une lectrice d'interpréter sa voix. Les phrases en polonais, qui arrivent comme un cheveu sur la soupe, sont irrésistibles. 

Si certains passages sont tragiques, il se dégage de ce livre une bonne humeur communicative. Dans certaines scènes, nous ne sommes pas loin du vaudeville. Tout en étant un roman populaire, "Couleurs de l'incendie" est un roman bien écrit, original et intéressant d'un point de vue historique. Il évoque le monde de l'argent dans une période tourmentée (aux alentours de 1929) mais également l'univers de la presse à la veille de la seconde guerre mondiale.

Bref, vous l'avez compris, je suis conquise. Je peux même dire que j'ai a-do-ré !

Valérie le présente également aujourd'hui. Mon petit doigt me dit qu'elle a autant aimé que moi sa lecture.

Un grand merci à Audiolib

 

Lu dans le cadre de Écoutons un livre.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Karine 17/05/2018 02:28

Tout le monde ou presque est conquis... j'ai Au revoir de là-haut dans la pile... je pense que je vais commencer par ça!

Antigone 12/05/2018 22:04

Bon il faudrait déjà que je lise "Au revoir là-haut" moi qui me suis contentée de la BD. Cette suite semble savoureuse. ;)

Sylire 12/05/2018 22:05

@Antigone : oui, les deux sont à lire !!!

Géraldine 31/03/2018 14:00

Je compte bien aussi me procurer la version audio de ce roman, tant j'avais adoré la lecture de l'auteur dans Au revoir là haut !

sylire 01/04/2018 22:07

@Géraldine : elle est excellente !

Stephie 24/03/2018 07:18

Je manque cruellement de temps en ce moment mais je finirai bien par le lire :)

sylire 27/03/2018 13:32

@Stephie : ah oui, il faut le lire !!!

gambadou 21/03/2018 21:36

Ma belle-mère avait été déçue par le fait que ce soir lui qui lise ses livres. Elle trouvait qu'il n'y avait pas beaucoup de ton. Ça n'a pas l'air le cas pour celui-là.

sylire 21/03/2018 21:44

@Gambadou : j'avais apprécié son interprétation de "Au revoir la-haut", j'ai trouvé que celle de "couleurs de l'incendie" était meilleure encore.