Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

26 mars 2018 1 26 /03 /mars /2018 23:50

Audiolib 2017 (Grasset) - 5 h 04 - Lu par l'auteure - Rebecca Marder et Estelle Vincent

Dans ce premier roman, Laetitia Colombani a choisi de raconter une tranche de vie de trois femmes de continents différents. Chacune d'entre elles va être confrontée à une situation suffisamment déstabilisante pour qu'elle remette en cause son mode de vie et s'engage dans une voie opposée à celle pour laquelle elle était conditionnée.

Tour à tour, nous faisons la connaissance de Sarah, une excécutive-woman canadienne qui a tout misé sur sa carrière en consacrant le minimum de temps à sa famille. Il y a aussi Giulia la sicilienne, qui travaille dans l'atelier de son père en attendant un probable mariage et enfin Smita l'indienne, qui subit la terrible condition des femmes intouchables.

Le roman est assez court. L'histoire de chaque femme n'est donc pas très développée. Nous en apprenons toutefois suffisamment pour nous faire une idée des vies quotidiennes, très différentes les unes des autres comme vous pouvez l'imaginer. Sarah est victime de discrimination au travail, Guilia doit se battre contre un patriarcat qui la bride et Giulia veut à tout prix offrir une existence meilleure à son enfant. Le destin des trois femmes va se croiser, à l'heure de la mondialisation.

Ce premier roman n'est pas parfait. L'intrigue est tressée de fil blanc (je me demande si l'auteure n'aurait pas mieux fait d'annoncer la couleur dès le départ afin d'éviter un faux suspens). Les personnages sont un peu caricaturaux. Malgré tout, j'ai passé un bon moment à écouter cette histoire. C'est une lecture agréable, fluide, qui met en avant le courage des femmes, confrontées bien à des difficultés quel que soit le continent dans lequel elles vivent. J'ai été particulièrement marquée par l'histoire de Smita, l'intouchable, bien qu'elle eut mérité plus de développement.

La version audio, en donnant à chaque femme une voix différente, renforce la singularité de chaque existence.

En dépit de ces quelques bémols un peu frustrants, j'ai apprécié cette lecture tout public.

Valérie n'a vraiment pas aimé ce roman

Lu dans le cadre du Prix Audiolib 2018

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Antigone 01/04/2018 09:13

J'ai déjà entendu parler des bémols que tu évoques, si bien que je n'ai toujours pas ouvert ce livre qui rencontre apparemment un grand succès !! Rien ne presse...

sylire 01/04/2018 21:17

@Antigone : je trouve qu'il en vaut la peine en dépit de mes bémols.

Géraldine 30/03/2018 13:39

J''ai récupéré la version audio de ce livre à la bib', donc écoute pour bientôt. Tes bémols ne me découragent pas au contraire. Une lecture fluide et grand publique me fera le plus grand bien après quelques prises de tête littéraires !

sylire 01/04/2018 21:16

@Géraldine : globalement, j'ai aimé. J'espère que tu ne feras pas partie des déçus.

Jerome 30/03/2018 12:32

Je l'ai offert à ma femme (version papier), je demande ce qu'elle va en penser...

sylire 01/04/2018 21:15

@Jérôme : j'espère qu'elle aimera...

gambadou 29/03/2018 21:19

Une lecture qui reste en mémoire mais qui m'a un peu déçue surtout compte tenu de toutes les critiques positives que j'avais lues.

sylire 01/04/2018 21:15

@Gambadou : on a lu une vagues d'avis ultra positifs qui ont mis la barre très haut, d'où les déceptions qui ont suivi.

Valérie 28/03/2018 21:43

Je n'ai vraiment pas aimé le roman mais j'adore ta statuette. ;-)

sylire 29/03/2018 13:33

@Valérie : pour la statuette, moi aussi. Elle me suit depuis longtemps...