Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

12 avril 2018 4 12 /04 /avril /2018 23:19

Lu sur ma liseuse (posée ici un un bac à linge - ce n'est pas un hasard !)

L'auteure de ces chroniques est une blogueuse littéraire, activité que Véronique occupe en dehors de la saison touristique. Ce métier, véritable sacerdoce, l'occupe à temps plein pendant la saison. Levée aux aurores, elle ne peut se coucher que quand tout le monde est rentré au bercail et que sa pile de linge est impeccablement repassée.

Si les clients sympas lui apportent une grande satisfaction, il n'est pas simple tous les jours de supporter les grincheux. les sans gêne,  les mauvais coucheurs. Ce livre est l'indispensable bible de ceux qui ont le projet d'ouvrir des chambres d'hôtes. Il peut aussi permettre aux clients (les moins corrects) de réfléchir à leur comportement.

 

 

Les anecdotes relatées par Véronique sont souvent cocasses et l'ouvrage se lit d'une traite, le sourire aux lèvres. On peut comprendre toutefois que Véronique rie parfois jaune. Très honnêtement, après avoir lu ces chroniques, je n'ai plus vraiment envie de me lancer dans ce métier (bon, ce n'était pas un de mes projets soyons honnête). La perspective de merveilleuses rencontres (hélas elles ne le sont pas toutes) est séduisante mais le ménage et la gestion du linge le sont nettement moins (et pourtant, c'est ce qui prend le plus de temps). 

Sois certaine, Véronique, que si un jour je me décide à visiter ton pays (je l'espère, même si les Pyrénées, c'est loin de la Bretagne), je ne séjournerai pour rien au monde ailleurs que chez toi. Un choix d'autant plus incontournable que j'aurai l'assurance d'avoir du beurre salé au petit déjeuner - petit détail qui, bien-entendu, ne pouvait pas m'échapper. 

Pour vous mettre l'eau à la bouche... 

Le site de la maison d'hôtes

Le blog littéraire de Véronique

 

 

Lu par l'intermédiaire de NetGalley

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

dasola 28/04/2018 14:33

Bonjour Sylire, j'ai lu ce livre en téléchargement, une première pour moi. Mais sur un portable, cela demande un effort. Néanmoins, j'ai bien apprécié cette lecture. Bonne après-midi.

FondantGrignote 23/04/2018 19:32

Bonjour Sylire !! je ne savais pas que Véronique (L'arrajou, que j'aimais bien suivre) avait écrit cet ouvrage ! je vais essayer de le trouver. ;-) jolie découverte par ici!

Sylire 23/04/2018 21:20

@fondant : je crous quon le trouve sur amazon

Alex-Mot-à-Mots 23/04/2018 12:58

Une lecture qui m'a fait sourire mais qui m'aurait découragé aussi si j'avais eu l'intention d'ouvrir une maison d'hôtes.

Sylire 23/04/2018 21:19

@alex : l'envers du décor refroidit !

Stephie 15/04/2018 13:14

Je l'ai sur ma liseuse mais pas encore lu ;)

sylire 15/04/2018 14:19

@Stephie : quand tu vas commencer, tu le liras d'une traite.

Gwenaelle 13/04/2018 11:19

J’ai toujours préféré les chambres d’hotes aux hôtels. C’est telleme plus convivial et chaleureux. Dommage que certains clients ne soient pas capables d’apprecier pleinement ces échanges et cet accueil. Qu’ils aillent au Novotel s’ils ne sont pas contents!

sylire 15/04/2018 14:18

@Gwen : tu as tout à fait raison !
De toute façon, il y a des gens impossibles à contenter.

Véronique 13/04/2018 11:34

;-)