Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

19 avril 2018 4 19 /04 /avril /2018 23:13

Gallimard 2018 - 550 pages

Ce dernier tome est celui de la maturité et de la vieillesse des deux amies d'enfance. De nombreux événements interviennent dans ce long 4ème tome. Parmi ceux qui conditionneront la vie des deux femmes, je citerai la naissance d'un troisième enfant dans chacune des familles. Elena, dont la vie familiale ne cesse de se compliquer, choisit de s'installer dans le quartier de son enfance, à Naples. Pour qu'Elena puisse continuer à écrire, Lila se dévoue corps et âme à son amie, mettant entre parenthèses sa propre carrière. Un drame intime va fragiliser l'amitié des deux femmes, une fois encore.

Nous retrouvons, dans ce quatrième tome, les histoires du quartier et des personnages que nous avions plus ou moins perdus de vue dans les tomes précédents. J'avoue que j'ai eu un peu de mal à me remémorer leurs histoires et le lien entre eux (frères et sœurs, époux/épouses...). Pour cette raison, ces destins parallèles ont eu du mal à me passionner. Je conseille à ceux qui se lanceraient dans la quadrilogie de ne pas laisser trop de temps passer entre la lecture de chaque tome.

Si quelques longueurs freinent un peu mon enthousiasme pour cette série (notamment dans le dernier tome), je dois dire que j'ai aimé suivre, tout au long de leur vie, ces deux napolitaines. La nature de leur relation, ambiguë, complexe, n'en finit pas de questionner. Relation toxique ou fusionnelle ?  Au terme du quatrième tome, je penche pour la deuxième option mais je n'ai pas totalement cerné la psychologie de Lila (pas plus qu'Elena ne l'a fait, d'ailleurs).

J'ai particulièrement aimé la dimension politique, sociologique et historique du roman. Nous suivons notamment l'émancipation des femmes en Italie sur plusieurs décennies. Entre le début et la fin du roman, le monde a changé et le quartier de Naples, où tout a commencé dans les années 50, a bien changé aussi.

J'ai refermé ce dernier tome avec une petite frustration car tous les mystères ne sont pas levés mais en y réfléchissant, c'est sans doute mieux ainsi. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Daphné 19/05/2018 20:39

J'ai eu un peu de mal à me plonger dans ce tome mais au bout de quelques chapitres, je me suis de nouveau retrouvée happée par l'histoire de Lila et d'Elena. Cette saga restera pour moi un beau coup de cœur!
Daphné

Philisine Cave 29/04/2018 20:05

Je n'ai toujours pas lu la série : une vraie cata ! Bises

Noukette 26/04/2018 23:49

Je me garde ce dernier tome pour cet été, un rituel ;-)

Moustafette 24/04/2018 20:05

Je n'en ai lu aucun et je n'arrive toujours pas à me décider, mystère...

Alex-Mot-à-Mots 23/04/2018 12:56

J'ai également regretté les longueurs dans ce dernier tome qui n'apportent rien à l'histoire.

Sylire 23/04/2018 21:22

Alex : nous sommes d'accord. C'est un peu dommage.