Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

15 mai 2018 2 15 /05 /mai /2018 23:50

Audiolib 2018 - 10 h 58 - Traduit pas C. Berg - Lu par Odile Cohen

L'histoire commence par la découverte des restes d'un homme dans la panse d'un ours. Nous sommes en pleine forêt de la Laponie suédoise. Même s'il est rare qu'un ours s'attaque à un homme, cette mort est considérée comme accidentelle . Elle deviendra suspecte quand, plusieurs mois plus tard, le rapprochement sera fait entre plusieurs morts violentes d'une même famille. La dernière en date étant la mort d'une femme à coups de fourche. 

Le procureur qui prend en main l'affaire à ses débuts s'appelle Rebecka Martinsson. Elle est très perspicace mais se fait voler l'affaire par un collègue qui flaire un retentissement médiatique dont il pourrait tirer profit. Nettement moins futé que sa collègue, il massacre l'enquête. Rebecka, qui n'a pas dit son dernier mot, continue à s'intéresser à l'affaire clandestinement, avec l'accord tacite de ses collègues de la police. Comme vous pouvez l'imaginer, c'est Rebecka qui dénouera l'affaire...

Le roman se déroule sur deux époques. Nous suivons alternativement l'enquête en cours et l'histoire d'Elena, dans les années 1914. Cette dernière, institutrice, va tomber amoureuse d'un riche industriel et maire de la ville où elle enseigne. Ce retour-arrière est l'occasion pour l'auteur de nous présenter la vie économique et sociale de l'époque. 

Je ne suis pas une grande adepte de polars, je suis même extrêmement difficile en la matière. "En sacrifice à Moloch" ne fera pas partie de ceux qui me resteront en mémoire. Je me suis ennuyée durant la première partie du roman, que j'ai trouvée assez lente au niveau du déroulement de l'intrigue. La deuxième partie m'a davantage tenue en haleine. Le deuxième reproche que j'aurai à formuler concerne les personnages, que j'ai trouvés assez caricaturaux. 

Pour ce qui est de version audio, j'ai été un peu déçue par la lectrice. Je connaissais la voix d'Odile Cohen que j'avais appréciée dans "la liste de mes envies" et dans "les apparences".J'ai aimé l'interprétation de la partie actuelle mais beaucoup moins celle se déroulant au siècle dernier. Odile Cohen adopte un ton un peu "nunuche" quand il est question de l'histoire de l'institutrice, j'aurais aimé plus de sobriété dans l'interprétation.

Je suis sans doute un peu sévère avec ce roman. Mes co-jurés le sont nettement moins. Allez-donc lire les avis de Sandrine et Enna, avec lesquelles je partage une lecture commune aujourd’hui-même.

Lu dans le cadre du Prix Audiolib 2018

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Géraldine 28/05/2018 19:55

Si tu t'es ennuyée, je passe. Il y a assez de bons polars/thrillers pour en trouver un où l'on ne s'ennuie pas !

Emma 26/05/2018 08:49

Pas trop tentée, pourtant j'aime bien les polars.

Alex-Mot-à-Mots 18/05/2018 09:19

Une lecture que j'avais trouvé sympa. Le livre ne révolutionnera pas le genre, mais un roman qui se lit bien.

sylire 18/05/2018 22:32

@Alex :je suis encore plus exigeante sur les polars que sur le reste.

gambadou 16/05/2018 21:37

Comme toi, je ne suis pas très polar, je ne note donc pas.

sylire 18/05/2018 22:32

@Gambadou : ce n'est pas du tout pour toi.

Sandrine(SD49) 16/05/2018 19:41

c'est vraiment très drôle la différence de ressenti parfois, je n'ai pas trouvé la lectrice nunuche du tout alors que dans la ferme du bout du monde elle m'énerve quand elle crie A l'aide ou qu'elle meugle comme une vache Meuuuuuuhhhhh ;-)

Sandrine(SD49) 20/05/2018 12:57

Les Ouinnnnn ! aussi m'ont énervée ..... dommage car tout le reste est vraiment bien

sylire 18/05/2018 22:31

@Sandrine : je n'ai écouté que de larges extraits de "la ferme au bout du monde" et je ne suis pas tombé sur les Meuuuuuuuhhhh ! Dommage, ça m'aurait fait rire !