Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

24 mai 2018 4 24 /05 /mai /2018 23:20

Stock 2018 - 280 pages 

Sur les berges d'une île volcanique dont les habitants ont pour projet de faire construire des thermes, trois corps d'hommes noirs sont découverts. Le maire se rend sur les lieux avant que l'affaire ne s'ébruite et décide de garder l'information secrète, en raison du projet en cours. Avec une poignée de complices, il décide de cacher les corps. Seul l'instituteur du village, témoin de la découverte, est en désaccord avec le maire. Nous verrons que cette attitude lui attirera de gros ennuis. Mais avant cela, l'enseignant mènera sa petite enquête pour tenter de comprendre comment et pourquoi les corps ont échoué sur l'île. Dans le même temps, un inconnu débarque du continent et suscite l'inquiétude du maire et de toute sa clique. Qui est t'il ? Est-ce un inspecteur de police ? 

"L'archipel du chien" est une fable sociale sur fond de crise migratoire. Les personnages, peu attachants, vivent repliés sur eux-mêmes dans une île qui devient de plus en plus ingrate au fil du roman, frappée par une étrange mais légitime malédiction. Les éléments naturels manifestent leur mécontentement, refusant d'être les complices de cette histoire sordide et inhumaine. Le curé, blasé et désinvolte n'apporte pas un brin de morale à cette affaire.

Voilà une lecture dérangeante, qui nous met face à notre lâcheté vis à vis des migrants. Ce n'est pas le meilleur Claudel que j'aie lu, même si je reconnais des qualités à ce roman. Je n'ai pas réussi à éprouver de l'empathie pour les personnages, tous plus cyniques les uns que les autres, en dehors de l'instituteur. C'est sans doute pour cela que je n'ai pas réussi à adhérer totalement à l'histoire. Cela dit, c'est une lecture que je ne regrette pas et qui me restera certainement en mémoire.

A découvrir.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Noukette 30/05/2018 15:20

Pas certaine de me lancer dans ce Claudel là....

sylire 31/05/2018 13:23

@Noukette : ce n'est pas le meilleur, comme je l'ai souligné mais c'est une lecture marquante néanmoins.

gambadou 29/05/2018 21:50

Je le lirais surement mais ce n'est pas une priorité

sylire 31/05/2018 13:22

@Gambadou : il tournera peut-être dans ton groupe de lecture ?

Jerome 29/05/2018 13:14

Pour moi ce fut vraiment une grosse déception. Sans doute que j'en attendais trop...

sylire 31/05/2018 13:21

@Jérôme : ce que je comprends avec Claudel... Je suis pareille.

Antigone 28/05/2018 19:36

Je viens de le terminer et j'ai trouvé au final ce roman digne d'une pièce de théâtre, ce qui m'a plu, mais je reste toujours assez mitigée avec Claudel, il a une écriture qui ne me convient pas.

sylire 31/05/2018 13:21

@Antigone : oui, c'est très théâtral, tu as raison !

Kathel 28/05/2018 18:33

Je ne sais pas si j'aimerais, mais c'est intrigant...

sylire 31/05/2018 13:20

@Kathel : la façon de traiter le sujet est originale.