Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

5 juin 2018 2 05 /06 /juin /2018 12:45

Préludes 2018 - 380 pages - traduit de l'anglais (Royaume uni) par Pascale Hass 

Un petit village d'Autriche en 1938 : la famille Faber souffre de la pression des nazis sur les juifs et se sent menacée. Le jeune apprenti, Joseph Kristoff, se voit confier l'affaire familiale de fabrication de timbres par le père de famille, qui doit fuir au plus vite. Le jeune Joseph, poussé par la fille aînée de la maison dont il est amoureux, fabrique des timbres pour la résistance tout en répondant, contraint et forcé, aux commandes des nazis.

Los Angeles, 1989 : Katie fait évaluer la collection de timbres de son père, placé en maison de retraite. L'un des timbres (se trouvant sur une enveloppe fermée) est remarqué par un philatéliste, qui lui propose de l'aider à reconstituer l'histoire du timbre. Une véritable enquête est menée, au terme de laquelle une surprise attend la jeune femme. Mais avant cela, son périple l'aura conduite en Angleterre puis en Allemagne, après la chute du mur de Berlin.

L'auteur nous fait donc voyager sur deux continents, à des époques différentes. Les personnages sont attachants, le contexte historique intéressant et la lecture assez addictive. Tous les ingrédients sont réunis pour nous faire passer un bon moment. Ce roman a un petit côté "feel good" et les ressorts de l'intrigue sont prévisibles, mais mais je n'ai pas boudé mon plaisir. 

Une lecture agréable.

Lu dans le cadre du Prix Relay des voyageurs, pour lequel vous pouvez voter et gagner des livres (ici)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Géraldine 17/06/2018 11:52

Mon père était philatéliste... Alors pourquoi pas, surtout que tu dis que c'est une lecture facile...

sylire 17/06/2018 12:58

@Géraldine : oui, il se lit tout seul !
Il pourrait te plaire.

Violette 07/06/2018 20:54

même commentaire que Jérôme:) sauf que je me laisse parfois tenter à certaines occasions (fatigue, coup de blues..)

Sylire 08/06/2018 21:24

@violette : il est tombé au bon moment pour moi.

Jerome 07/06/2018 12:45

Feelgood et prévisible, ce ne sont pas des arguments qui plaident en sa faveur pour moi ;)

Sylire 08/06/2018 21:22

@Jérôme : effectivement, il n'est sans doute pas pour toi.

gambadou 06/06/2018 18:30

J'aime le côté "feel good', mais tu n'as pas l'air plus enthousiasme que ça.

Sylire 08/06/2018 21:22

@gambadou : j'ai bien aimé mais ce n'est pas un coup de cœur.

BlueGrey 06/06/2018 13:19

Une lecture agréable en effet, mais ans plus... Trop prévisible...

Sylire 08/06/2018 21:20

@bluegrey : oui, tu as raison.