Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

7 juin 2018 4 07 /06 /juin /2018 23:29

Audiolib 2018 - traduit de l'allemand par C. Tresca - lu par Thilbault de Montalembert - 7 h 06

Une fois n'est pas coutume, voici la quatrième de couverture :

Dans ce livre plein de grâce, acclamé dans le monde entier, le forestier Peter Wohlleben nous apprend comment s'organise la société des arbres. Les forêts ressemblent à des communautés humaines. Les parents vivent avec leurs enfants, et les aident à grandir. Les arbres répondent avec ingéniosité aux dangers. Leur système radiculaire, semblable à un réseau internet végétal, leur permet de partager des nutriments avec les arbres malades mais aussi de communiquer entre eux. Et leurs racines peuvent perdurer plus de dix mille ans… Prodigieux conteur, Wohlleben s'appuie sur les dernières connaissances scientifiques et multiplie les anecdotes fascinantes pour nous faire partager sa passion des arbres.

Après avoir découvert les secrets de ces géants terrestres, par bien des côtés plus résistants et plus inventifs que les humains, votre promenade dans les bois ne sera plus jamais la même.Peter Wohlleben a été forestier plus de vingt ans en Allemagne. Il dirige maintenant une forêt écologique. Son livre a été numéro un des ventes en Allemagne et est devenu un étonnant best-seller aux États-Unis, et maintenant en France.

 

Mon avis :
 

Si une balade en forêt avec un connaisseur peut me passionner, parcourir (ou écouter) un livre sur le sujet ne m'attire pas. J'ai essayé plusieurs fois d'écouter ce texte mais mon esprit vagabondait très vite, s'envolant vers d'autres cimes. J'avais pourtant une prédisposition pour aimer ce titre. Mon prénom (Sylvie) vient du latin Silvia, féminin de Silvius, dérivé du mot silva qui veut dire "forêt".

J'aime beaucoup la voix de Thibault de Montalembert, ce qui me rend doublement triste de ne pas avoir réussi à me passionner pour cet ouvrage.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Lilly 23/07/2018 16:12

C'est marrant qu'un livre comme celui-ci connaisse un tel succès. Je me dis que ça peut m'intéresser, mais peut-être plus en format papier.

Géraldine 17/06/2018 11:50

Effectivement, le lecteur est très agréable... mais tout comme toi, je n'arrive pas à me diriger vers ce titre, de peur de m'y ennuyer.

sylire 17/06/2018 12:58

@Géraldine : et mon avis te va pas te pousser à vaincre tes appréhensions.

Daphné 10/06/2018 20:24

dommage que tu n'aies pas accroché. Cela fait un moment que je veux le lire mais je ne m'y suis pas encore mise.
Daphné

sylire 15/06/2018 09:55

@Daphné : je pense qu'il faut le lire par morceaux et pas de rang. La version papier est mieux pour cela.

gambadou 10/06/2018 16:17

Je vais essayer en version papier

sylire 15/06/2018 09:54

@Gambadou : tu seras peut-être plus emballée que moi...

Valérie 09/06/2018 20:42

Se passionner pour ce livre, c'est sans doute beaucoup. Je l'ai bien aimé, mais c'est sûr que le lecteur a beaucoup joué.

Sylire 09/06/2018 20:47

@Valérie : impossible de m'y intéresser ! Et pourtant, dieu sait si j'aime la voix du lecteur !