Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

2 juin 2018 6 02 /06 /juin /2018 23:31

Audiolib 2018 - lu par Stéphane Boucher - 7 h 59

Avant de découvrir la version audio, j'avais lu la version papier :

Mon billet  :

Le 27 décembre 1974 est une date à jamais ancrée dans la mémoire des habitants de Liévin, dans le Pas-De-Calais. Ce jour-là, une quarantaine ouvriers de la mine sont morts suite à un coup de grisou. On a appris plus tard que la catastrophe aurait pu être évitée, des failles dans la sécurité du site sont ressorties. Cinquante ans plus tard, Sorj Chalandon imagine "le jour d'avant" pour la famille d'un mineur de la fosse 3 bis mais aussi les jours, les semaines et les années qui ont suivi le drame.

Le narrateur, Michel, a perdu son frère aîné, ouvrier à la mine. Michel avait seize ans au moment des faits. Il était fasciné par le métier de son frère, qu'il vénérait comme un dieu. Il rêvait de l'accompagner un jour au fond la mine, de faire partie de cette fratrie d'ouvriers. Mais Michel ne deviendra pas mineur. Dès qu'il le pourra, il quittera la région et sa famille disloquée pour tenter de se reconstruire ailleurs.

Jusqu'à la mort de sa femme, l'existence de Michel sera d'apparence normale mais au fond de lui-même l'homme reste obsédé par un passé qui ne cesse de le tourmenter. Une fois sa femme disparue, n'ayant plus rien à perdre, il décide de revenir sur les lieux de son enfance pour se venger de celui qu'il estime être le responsable du ratage de sa vie. Il  s'installe dans le village et concocte sa vengeance. Je vous laisse découvrir la suite par vous-même.

Je mets toujours la barre très haut quand je lis cet auteur, j'attends qu'il me surprenne, qu'il me bouscule. Durant une bonne partie du roman, j'ai cru que j'allais être déçue car je ne reconnaissais pas totalement la patte de l'auteur. Puis soudainement, au moment où je m'y attendais le moins, j'ai retrouvé le Chalandon que j'aime.

J'ai été éblouie par l'habilité de l'auteur à jouer avec son lecteur, à le déstabiliser. En faisant du narrateur un personnage plus complexe qu'il n'y paraît au premier abord, Sorj Chalandon donne à son roman une dimension supplémentaire. Il offre aux mineurs de Liévin un hommage original et bouleversant que le lecteur n'est pas prêt d'oublier..

N'hésitez pas, lisez-le !

Mon avis sur la version audio :

J'avais eu un coup de cœur pour la version papier, j'ai apprécié d'emblée la version audio. Le lecteur adopte le juste ton pour donner au texte sa dimension dramatique. J'ai retrouvé l'émotion qui m'avait saisie quand j'ai lu ce roman, il y a quelques mois.

Ce titre sera dans mon top 5 et très probablement dans mon top 3.

Lu dans le cadre du Prix Audiolib 2018

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Enna 06/06/2018 10:32

J'ai aimé le roman mais j'attendais peut-être plus du lecteur (mais il est quand même dans mon top 5 ;-)

Sylire 08/06/2018 21:39

@enna : j'ai tout de suite accroché à son interprétation.

Valérie 03/06/2018 22:11

Bon, moi, il sera sans doute dans le fond du classement mais pas tout au fond tout de même.

Sylire 08/06/2018 21:38

@Valérie : sur ce coup-là, nous ne sommes pas en phase !