Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

21 août 2018 2 21 /08 /août /2018 23:20

Calmann Levy - août 2018 - 465 pages - Traduit de l'anglais (E-U) par Nathalie Bru

Le roman commence par un mariage, celui d'Hadia. Nous comprenons que la famille de la jeune femme a subi une fêlure il y a quelques années quand Amar, le jeune fils, a quitté la maison en claquant la porte. Le mariage serait l'occasion d'une réconciliation mais est-ce encore possible ? Il nous faudra attendre la fin du roman pour le savoir. Auparavant, nous entrerons dans l'intimité de la famille et apprendrons à la connaître. Les parents, Layla et Rafiq sont nés en Inde. Ils ont émigré aux Etats Unis en emportant dans leurs bagages des traditions chiites un peu encombrantes, du moins pour leur enfants. Si les deux filles du couple naviguent sans trop de difficultés entre la culture américaine et celle de leurs parents, il n'en est pas de même pour Amar, bien trop entier pour s’accommoder de compromis.

L'auteur prend le temps de poser les fondations de son histoire avant de la dérouler. Les personnages du cercle familial et amical nous sont présentés minutieusement. Peu à peu, l'enfance de la fratrie se dessine. La première partie du roman s'attache aux faits. Dans la seconde partie l'auteur analyse finement les relations entre les uns et les autres. La perception de l'histoire familiale est différente selon la sensibilité de chacun, ses croyances, sa personnalité. L'auteur décortique l'éducation donnée par les parents, faisant ressortir les erreurs et faux pas de chacun. L'analyse psychologique va très loin.

Indépendamment de l'aspect culturel du roman, absolument passionnant (je pense notamment à la présentation de la mentalité et des traditions chiites), c'est un formidable roman sur l'éducation et sur les relations parents-enfants. L'auteur excelle a décrire les petites lâchetés de chacun, la pudeur qui nuit à l'expression des sentiments mais aussi les chocs culturels et inter-générationnels. Tout le monde peut s'identifier à cette famille, notamment ceux qui ont vécu dans un foyer ou le diktat des traditions ou celui de la religion conditionnait chaque fait et geste. 

Un très beau premier roman !

 

Challenge 1% Rentrée Littéraire 2018

2/6

Ce livre me permet de contribuer au challenge 1 % rentrée littéraire 2018

Partager cet article

Repost0

commentaires

Eve-Yeshé 16/09/2018 14:14

critique très convaincante j'ai failli passer à côté de ce roman, donc rajouté à ma PAL

Géraldine 28/08/2018 13:57

Ta conclusion me fait conclure que cette lecture pourrait être concluante pour moi ! Haha !

sylire 30/08/2018 22:31

@Géraldine : parfait ! il ne te reste plus qu'à mettre la main dessus !

jerome 27/08/2018 13:39

Déjà une belle découverte de la rentrée on dirait !

sylire 30/08/2018 22:30

@Jérôme : oui, la rentrée commence très bien pour moi !

Alex-Mot-à-Mots 23/08/2018 09:34

Un premier roman réussi, alors je note.

Sylire 26/08/2018 10:41

@Alex : bonne idée !

Aifelle 23/08/2018 07:10

Ma liste de rentrée va commencer à s'allonger ..

Sylire 26/08/2018 10:41

@Aifelle : oui, que de tentations ces jours-ci !