Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

20 décembre 2018 4 20 /12 /décembre /2018 21:59

Sixtid - Lu par : Marc-Henri Boisse -  9 h et 32 mn

"Les bottes suédoises" est la suite  d'un précédent roman d'Henning Mankell intitulé "les chaussures italiennes". On y retrouve  Fredrik Welin dans la petite île de la Baltique sur laquelle il vit, dans une quasi-solitude.  Ancien chirurgien, il a dû quitter la profession après avoir commis une erreur médicale. A 70 ans, il a aborde sa dernière tranche de vie avec une certaine nostalgie. L'incendie de la maison qu'il a hérité de ses grands parents va venir chambouler sa petite vie tranquille et le déstabiliser quelque peu mais également lui ouvrir de nouvelles opportunités.

Après avoir lu plusieurs avis assez mitigés sur ce livre, j'ai failli renoncer à le lire. La perspective du mois nordique m'a toutefois incitée à lui donner sa chance (d'autant qu'il se trouvait dans ma pile à écouter depuis quelques temps). J'ai bien fait car j'ai vraiment bien apprécié cette lecture. Contrairement à Enna, je ne me suis pas ennuyée. J'adore l'atmosphère des îles et même si l'intrigue n'est qu'un prétexte pour tenir le lecteur en haleine, je ne me suis pas sentie dupée par l'auteur. J'ai aimé retrouver les personnages du roman précédent et les quelques petites surprises qui nous sont offertes donnent du piment à l'histoire.

J'ai lu que c'était le dernier roman sur lequel avait travaillé l'auteur, ce qui ne m'a pas surprise. Il y a beaucoup de références à la vieillesse comme cette phrase, que je trouve très juste ""Vieillir c'est s'aventurer sur une glace de moins en moins solide". 

Rien à dire de particulier sur la version audio. La voix du narrateur est en phase avec celle d'un homme de 70 ans.

A lire ! (mais après "les chaussures italiennes").

Les avis de Géraldine - Aifelle

Décembre nordique - chez Crissylda
Écoutons un livre - Récapitulatif le 23 du mois
Le challenge objectif PAL, c'est chez Antigone

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Enna 09/01/2019 23:33

J'ai vraiment aimé les chaussures italiennes mais je me suis ennuyée avec celui-ci (et pourtant c'était le même auteur, le même personnage principal et le même lecteur ;-)

Emma 08/01/2019 09:28

Les deux m'attendent bien gentiment sur mes étagères :)

Géraldine 29/12/2018 13:35

Le début m'avait plus, en au fil des pages, je suis tombée dans un ennui assez profond.

Antigone 28/12/2018 12:32

J'ai adoré moi aussi lire ce deuxième tome, pourtant assez différent du premier je trouve. Lire Henning Mankell est toujours un plaisir !

Alex-Mot-à-Mots 26/12/2018 18:06

Les chaussures italiennes parlaient déjà beaucoup de la vieillesse.