Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

14 mars 2019 4 14 /03 /mars /2019 00:01

Audiolib 2019 (Stock) - 6 h 32 - lu par l'auteure

J'aime beaucoup Olivia de Lamberterie. Nous avons des vies très différentes et des origines sociales qui le sont tout autant mais  sommes de la même génération et partageons la même passion, celle de la lecture et de tout ce qui gravite autour. J'ai passé les sept heures d'écoute avec l'impression d'être plongée dans ses pensées autant que dans les miennes, de partager sa vie tout en songeant à la mienne. 

Il s'agit du premier livre écrit par Olivia de Lamberterie, un livre qui n'aurait pas existé si son frère Alex ne s'était pas suicidé en octobre 2016, la plongeant dans un tel désarroi qu'elle a éprouvé le besoin de prendre la plume pour continuer à faire vivre Alex.

J'ai imaginé aisément ce frère qu'elle décrit si bien : un être drôle, plein de fantaisie, "flamboyant" mais gangrené par une mélancolie qui l'empêchait de vivre pleinement. Les médecins avaient fini par mettre un mot sur ce mal-être :  la "dysthymie" mais malheureusement trop tard pour qu'il soit possible le sauver. Après plusieurs tentatives de suicide, il est parvenu à ses fins en se jetant d'un pont à Montréal. 

L'auteure nous raconte la vie du temps de son frère et la vie d'après. Elle refuse de "faire son deuil", ne veut pas qu'on lui vole son chagrin. Elle veut garder son frère auprès d'elle grâce aux souvenirs et s'efforce de continuer à vivre avec optimisme et enthousiasme même si la vie n'a plus tout à fait la même saveur.

"Le suicide d’Alex m’a transpercée de chagrin, m’a mise aussi dans une colère folle. Parce qu’un suicide, c’est la double peine, la violence de la disparition génère un silence gêné qui prend toute la place, empêchant même de se souvenir des jours heureux. Moi, je ne voulais pas me taire".

Le récit n'est pas linéaire et suit le fil de ses pensées. La construction est maîtrisée et le style soigné. La tristesse n'est pas omniprésente, loin de là. L'auteur distille des touches d'humour tout au long du texte et nous offre également de très belles réflexions sur la lecture.

"Lire répare les vivants et réveille les morts. Lire permet, non de fuir la réalité, comme beaucoup le pensent, mais d’y puiser une vérité.  L’essentiel pour moi est qu’un texte sonne juste, que je puisse y discerner une voix, une folie ; je n’aime pas les histoires pour les histoires, encore moins les gens qui s’en racontent".

Le texte est (très bien) lu par Olivia de Lamberterie. C'est un choix très judicieux de la part d'Audiolib car la chroniqueuse littéraire a une très agréable diction. Elle fait ressortir à la fois l'émotion et l'optimisme de son texte grâce à l'interprétation.

Un très beau texte, qui a obtenu le Prix Renaudot de l'essai 2018

LU DANS LE CADRE DU PRIX AUDIOLIB 2019
CHALLENGE "ECOUTONS UN LIVRE"

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

dasola 14/04/2019 21:15

Bonsoir Sylire, je compte bien emprunter ce livre. Je connais Mme de Lamberterie par le Masque et la Plume Bonne soirée.

sylire 15/04/2019 16:43

Il devrait te plaire Dasola et te permettra de découvrir une autre facette de la chroniqueuse du masque. Bonne soirée !

Enna 31/03/2019 00:02

Coup de coeur pour moi : j'ai pleuré en écoutant ce livre... Il m'a touchée...

sylire 15/04/2019 16:42

@Enna : tout pareil...

monpetitchapitre 29/03/2019 09:56

J'ai tendance à me méfier de ces récits autobiographiques, pour lesquels j'ai tendance à rester en dehors. Et pourtant, celui-ci, et ton billet le confirme, semble recueillir des avis unanimes. Dans ma liste à lire, du coup.

sylire 15/04/2019 16:42

@Monpetitchapitre : c'est un récit autobiographique très littéraire. C'est rarement le cas. C'est ce qui en fait tout son charme.

Géraldine 27/03/2019 12:42

Je ne connaissais pas cette pathologie. Alors pourquoi pas ?!

sylire 15/04/2019 16:41

@Géraldine : moi non plus, je ne connaissais pas cette pathologie (ou du moins le nom qu'on lui donne).

Elisabeth Pluquet 25/03/2019 09:55

Cette lecture donne envie... Encore plus en audio. Merci pour la découverte :) C'est important, à mon sens, de parler de santé mentale. Surtout dans notre monde actuel où le bien-être est sacrifié au profit de la productivité et de l'économie.

sylire 15/04/2019 16:40

@Elisabeth : je pense effectivement que la version audio est un plus (surtout si on aime Olivia de Lamberterie !)