Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

7 mars 2019 4 07 /03 /mars /2019 00:53

Aléa - janvier 2019 - 386 pages

"Les soeurs aux yeux bleus" est la suite de  l'histoire racontée dans "La gouvernante suédoise" mais on peut commencer indifféremment par l'un ou l'autre ouvrage.

Nous retrouvons les personnages là où nous les avons laissés. Hulda, la jeune mère de la famille Sézeneau vient de mourir. Son mari, Léonard Sézeneau, met les deux garçons en pension et garde auprès de lui ses trois filles, qu'il confie à Livia, la gouvernante. Tous partent pour la Russie, où ils bénéficient de l'hospitalité d'un couple d'amis. Les filles sont heureuses. Elles ne manquent de rien. Mais cette époque dorée finira par prendre fin car les affaires de leur père nécessitent qu'ils rentrent tous en France. La gouvernante les suivra jusqu'à Paris mais leurs chemins se sépareront en arrivant dans la capitale.

Sans argent, les Sezeneau sont recueillis par un oncle qui possède une modeste maison dans un petit village de Loire Atlantique. Les filles s'y ennuient à mourir. Quel contraste avec la Russie ! Elles ne disposent d'aucune autonomie et sans argent, n'ont pas de prétendants. Bref, l'avenir ne s'annonce pas brillant pour les jeunes femmes. Je ne vous en dirai pas plus sinon qu'on les retrouve plus tard à Paris.

Je me suis vraiment passionnée pour l'histoire de ces trois sœurs et de leur gouvernante. Cette dernière, bien que discrète, laissera une empreinte qui n'est pas des moindres dans la famille. J'ai eu l'impression, à certains moments, de me trouver plongée dans un roman des soeurs Bronte ou de Jane Austen. La psychologie des personnages est fouillée, les lieux sont décrits avec minutie et l'histoire est presque intemporelle.

 Marie Sizun s'est arrangée pour qu'un un certain suspens  nous tienne en haleine tout au long du roman. J'avais hâte, chaque soir, de retrouver les trois soeurs et de suivre leurs parcours. Ce roman est d'inspiration autographique. A la fin de l'histoire, j'ai aimé découvrir un lien avec les premiers romans de Marie Sizun et reconstituer ainsi le puzzle familial.

Un très bon cru de Marie Sizun !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emma 09/03/2019 08:24

Voilà bien longtemps que je ne l'ai pas lue, je retiens celui-ci.

gambadou 08/03/2019 22:32

Je crois qu'elle sera Binic

Géraldine 08/03/2019 19:49

L'année dernière, j'avais eu un coup de coeur en lisant (enfin) Plage, acheté il y a déjà quelques années à la rue des livres. Je retrouverais avec plaisir la plume de Marie Sizun mais une fois que ma foutue PAL aura un peu, voire même bcp baissé !

Sylire 08/03/2019 21:29

#clara : je compatis pour la Pal.
J'ai beaucoup aimé "Plage" egalement.

Clara 07/03/2019 17:24

Je n'ai pas lu La gouvernante suédoise mais comme j'aime beaucoup l'écriture de cette auteure, je note les deux :)

Sylire 08/03/2019 21:27

@clara : j'espère que tu seras aussi enthousiaste que moi.

Alex-Mot-à-Mots 07/03/2019 13:12

Une auteure que j'apprécie. Titre noté.

sylire 07/03/2019 13:44

@Alex c'est un des meilleurs titres de l'auteur, selon moi.