Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

23 mai 2019 4 23 /05 /mai /2019 23:37

L'iconocaste - 164 pages - 2017

Certains livres restent longtemps dans ma Pile à Lire. Celui-ci n'y aura passé que deux mois. Après ma rencontre avec Valentine Goby, fin février, j'étais impatiente d'en savoir plus sur la femme qui lui a inspiré "Je me promets d'éclatantes revanches", à savoir Charlotte Delbo.

"Je voudrais par ce livre susciter par contagion irrésistible le désir de connaître Charlotte Delbo et de l'aimer"

L'ouvrage n'est pas à proprement parler une biographie mais plutôt le récit d'un coup de cœur littéraire et humain pour une femme qui a vécu l'enfer d’Auschwitz, sans y laisser sa joie de vivre.  Le contraste entre les photos ci-dessous est saisissant. La première est prise à Auschwitz, la deuxième cinq ans après la fin de la guerre. On a du mal à voir la même femme.

Charlotte Delbo à Auschwitz. Source : Photo collection privée

 

Charlotte Delbo, années 1950. @Eric Schwab

Fille d'ouvrier, née en 1913, Charlotte Delbo apprend le métier de sténo-dactylo et entre en 1937 au service Louis Jouvet (l'homme de théâtre). L'année précédente, elle s'était mariée avec un militant communiste qui  entrera dans la résistance et sera exécuté en 1942. Charlotte Delbo, elle-même résistante, est arrêtée peu de temps après son mari et déportée à Auschwitz. Un an plus tard elle sera transférée à Ravensbrück. Elle rentre à Paris en 1945, bien décidée à laisser derrière elle son statut de déportée pour croquer la vie à pleine dents : "Je me promets d'éclatantes revanches", écrit-elle à Louis Jouvet à peine libérée".

C'est au moment où elle a pour projet d'écrire "Kinderzimmer" que Valentine Goby entend parler de Charlotte Delbo. Elle se rend dans une bibliothèque et découvre l'oeuvre de l'écrivaine, subjuguée par la puissance de son écriture. "J’ai ouvert "Aucun de nous ne reviendra", et cette voix m’a saisie comme nulle autre. Je suis entrée à Auschwitz par la langue". Charlotte devient alors une compagne de tous les instants, l'inspiratrice de ses futurs travaux d'écriture. 

"Je me promets d'éclatante revanche est un hommage rendu à une femme et une auteure, c'est aussi un essai sur une oeuvre singulière et puissante. Plus généralement c'est une réflexion sur l'écriture et notamment l'écriture de l’indicible. "A la lire, j'ai pensé qu'écrire, c'est peut-être exactement cela : forger une langue capable de nous ramener d'entre les morts ; la langue de nos confins où nous nous croyons muets".

"Je me promets d'éclatantes revanches" m'a donné envie de découvrir l'oeuvre de Charlotte Delbo, espérant comme Valentine Goby être éblouie puissance de son oeuvre. 

A découvrir absolument si vous aimez-vous interroger sur le travail d'écriture mais aussi pour découvrir la femme d'exception que fut Charlotte Delbo.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Géraldine 02/06/2019 11:29

Je n'ai encore jamais lu cette romancière, mais j'ai Kinderzimmer qui m'attend dans ma PAL audio. je commencerai donc par celui là, on verra après !

Bonheur du Jour 29/05/2019 07:03

Je ne l'ai pas encore lu mais j'ai lu tout ce qu'a écrit Charlotte Delbo, femme magnifique.

sylire 30/05/2019 22:33

@Bonheur du jour : il a toutes les chances de te plaire, à mon avis.

gambadou 26/05/2019 21:38

Moi qui aime beaucoup l'écriture de Valentine Goby, je n'ai pas vu la sortie de celui-là, je le note tout de suite

sylire 26/05/2019 22:09

@Gambadou : il a tout pour te plaire !

eimelle 25/05/2019 16:52

j'aime bcp les textes de Charlotte Delbo, associés à Valentine Goby, cela doit être très fort!

sylire 25/05/2019 23:40

@Eimelle : oui, ce livre est un petit bijou...

Alex-Mot-à-Mots 24/05/2019 11:29

Quel magnifique livre, et quelle magnifique femme.

sylire 25/05/2019 07:36

Oui, Alex !