Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

15 juillet 2019 1 15 /07 /juillet /2019 14:56

Les escales - 425 pages - avril 2019

L'histoire se passe dans un petit village de Tasmanie où tout le monde se connait et se méfie de l'étranger. Le dernier arrivé s'appelle Léon et c'est lui qui va faire changer la donne, apportant un vent de fraîcheur et d'humanité. Léon va tout faire pour s'intégrer à la communauté mais il n'est pas le bienvenu en raison de son métier de garde-forestier. De nombreux hommes gagnent leur vie en abattant des arbres, sans se soucier des dégâts écologiques. Ils voient donc d'un œil méfiant cet homme venu d'ailleurs et payé pour protéger les arbres et la forêt. 

L'autre personnage central du roman, c'est Miki, une jeune orpheline de 17 ans (bientôt 18), tenue de bien trop près par son frère Kurt. Ce dernier l'empêche de sortir du restaurant qu'ils tiennent à deux. Le garde-forestier et Miki vont toutefois réussir à se lier d'amitié. Ils ont une passion commune, la nature. Miki s'intéresse notamment aux diables de Tasmanie, une espèce en voie d'extinction (j'avoue que je ne connaissais pas cette espèce animale avant d'ouvrir le livre).

le diable de Tasmanie

Miki parvient à s'échapper de plus en plus régulièrement de chez elle, où son frère l'abandonne régulièrement. Elle sympathise avec plusieurs habitants du village parmi lesquels Géraldine, une dame qui lui prête des livres, qu'elle choisit minutieusement pour sa jeune amie. Mais un jour, Kurt découvre les escapades de sa sœur et tout bascule. L'histoire prend alors des allures de thriller...

Cet ouvrage est le premier de mes vacances 2019 et je n'en ai fait qu'une bouchée. C'est une histoire dépaysante et prenante, avec des personnages attachants. Les livres sont mis en avant pour leur pouvoir d'évasion et d'ouverture d'esprit. Nous ne sommes pas vraiment dans le registre du "feel-good" sauf peut-être quand arrive le dénouement, qui nous réserve une "happy-end". 

J'aime qu'un peu de difficulté pimente ma lecture mais je n'ai rien, de temps à autre,contre un ouvrage qui se lit tout seul, surtout en vacances. Ce roman a donc parfaitement rempli son contrat !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Enna 21/08/2019 08:55

un roman facile mais qui fait voyager ça peut être sympa! ;-)

Alex-Mot-à-Mots 25/07/2019 22:06

C'est les vacances aussi, alors des livres qui se lisent tout seul, c'est le moment.

sylire 30/07/2019 15:24

Je choisis mes lectures de vacances dans ce sens.

Géraldine 20/07/2019 18:50

Ce roman semble avoir tout pour plaire... Du bout du bout du bout du monde et un personnage qui s'appelle Géraldine !!! Je note.
Mais parfois, je me demande si je ne vis pas sur une autre planète....700 000 lecteurs français et je n'ai jamais entendu parler de cette auteure !!!

sylire 30/07/2019 15:31

@Géraldine : oui, je pense qu'il te plairait ! C'est une autrice (j'abandonne auteure) que je ne connaissais que de nom mais je la relirai !

Violette 18/07/2019 19:26

j'avais justement lu La Mémoire des embruns du même auteur il y a deux ans
http://doucettement.over-blog.com/2017/08/la-memoire-des-embruns-de-karen-viggers.html
et même conclusion que toi !

sylire 30/07/2019 15:37

@Violette : Je viens de lire ton billet. Effectivement, nous sommes en phase !
J'ai "la mémoire des embruns"dans ma PAL audio et j'en suis ravie.

Emma 18/07/2019 08:30

J'avais beaucoup aimé La mémoire des embruns, un peu moins La maison des hautes falaises, je retiens donc celui-ci :)

sylire 30/07/2019 15:37

@Emma : tu peux !