Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 00:31

Editions "Le cheval d'août" - Lu par Emmanuelle Lussier-Martinez et Karelle Tremblay - 2 h20

Nous suivons, l'espace d'un été et le début de l'automne, deux jeunes filles qui ont décidé de passer leurs vacances dans un chalet familial isolé au milieu de la forêt. Toutes deux ont des blessures à l'âme. Chloé sort d'une clinique dans laquelle elle était soignée pour anorexie et Clara vit un chagrin d'amour. Dans le chalet, les filles coulent des jours tranquilles et se rapprochent l'une de l'autre. Vers le milieu du séjour, pour tromper un peu leur solitude, elles invitent des amis, le temps d'un week-end. Leur équilibre, tout juste retrouvé, se met à vaciller de nouveau dangereusement. La fin de l'été arrive et les blessures ne sont pas refermées...

"Les filles bleues de l'été" est un roman à deux voix sur les troubles de l'adolescence. J'aurais aimé vous dire que j'ai été touchée par Chloé et Clara mais ce n'est malheureusement pas le cas. Je ne me suis pas attachée à ces jeunes filles et je me suis ennuyée en leur compagnie. Pourtant, le roman est trop court pour souffrir de longueurs et le thème était susceptible de m'intéresser.

J'ai trouvé l'interprétation assez quelconque pour ne pas dire monotone. Je pourrais même dire qu'elle est en accord avec l'ambiance du roman, assez plombante. Par ailleurs, j'ai eu du mal à distinguer, tout au long de l'écoute, laquelle des deux jeunes filles s'exprimait. Je pense que la version papier est plus claire à ce niveau. Comme vous pouvez le constater, je n'arrive pas à vous donner un élément positif concernant cette écoute, Peut-être aurais-je davantage aimé la version papier ?

 

Une déception...

Enna, en revanche, a apprécié cette lecture audio (lecture commune). 

J'ai téléchargé ce livre audio (gratuitement) sur le site de Radio-Canada

En novembre, c'est le mois québécois sur les blogs, animé par Yueyin et Karine.

 

challenge "Écoutons un livre"

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Géraldine 07/11/2019 18:15

Beaucoup d'arguments pour ne pas lire ce roman ! En lisant ton billet, je me suis dit que c'était encore un nouvel éditeur audio que je ne connaissais pas... mais j'en ai l'explication en fin de billet, je suppose qu'il s'agit d'un éditeur canadien ;)

sylire 10/11/2019 16:15

@Géraldine : oui, c'est un éditeur canadien (pour le livre) mais la lecture audio est spécialement faite pour Radio-Canada. Je ne pense pas qu'il y ait un éditeur dans le coup.

Karine 06/11/2019 12:00

Je l'ai lu papier et j'avais pour ma part été hyper touchée. Je suis déçue que tu sois déçue :((

sylire 06/11/2019 22:19

@Karine ; et moi je suis déçue d'avoir été déçue (et de te décevoir !).

Alex-Mot-à-Mots 05/11/2019 11:44

Quelle déception !

sylire 06/11/2019 22:18

@Alex : oui, impossible pour moi de la cacher !

argali 04/11/2019 19:35

Je l'avais noté après l'avoir vu passer quelques fois. J'hésite maintenant.

sylire 04/11/2019 22:17

@Argali ; je suis un peu seule sur ce coup-là (sur babelio, les avis sont bons). Je pense que c'est la version audio qui n'a pas passé en ce qui me concerne.

Enna 04/11/2019 07:13

Pour une fois nous sommes en totale opposition, que ce soit sur le texte ou l'interprétation ;-)

sylire 04/11/2019 22:16

@Enna : oui, c'est vraiment étonnant.
J'ai complètement subi mon écoute et je me suis fais violence pour le finir.