Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

10 octobre 2019 4 10 /10 /octobre /2019 23:45

Audiolib - 3h30 (grasset) - lu par Axelle Lafont

"Chacun veut la loi pour les autres et la liberté pour soi, pas vrai ?"

Je fais partie des personnes qui ne comprennent pas que l'on s'attaque aux policiers (comment ferait-on sans eux ?). Comme partout, on trouve dans la police des personnes qui ne rendent pas honneur à leur corporation mais c'est tellement injuste de généraliser, quand on sait à quel point ces hommes et femmes exercent un métier difficile et dangereux. Des états d'âmes ils en ont, comme nous tous, même si, parfois, ils doivent mettre leur mouchoir dessus pour pouvoir dormir la nuit. 

Les trois gardiens de la paix que nous suivons, l'espace de cette lecture, vont nous démontrer qu'ils ne sont pas dénués de conscience. Pour tenter de sauver un réfugié clandestin, ils vont mettre en péril leur carrière. Leur mission, inhabituelle, consiste à accompagner un réfugié à l'aéroport en vue d'une d'expulsion. Le transfert se fait de nuit. Virginie, la seule femme du trio est fragilisée par un événement personnel. C'est probablement la raison pour laquelle elle s'intéresse, plus que ne l'exige sa mission, au sort du clandestin. Les deux autres ne la comprennent pas dans un premier temps, puis, contre toute attente, acceptent de suivre leur collègue féminine pour tenter de sauver l'homme d'une destinée injuste.

"Mais ce soir c'est trop pour elle. Cette nuit, dans ce véhicule à hauteur de Nogent-sur-Marne, la situation n'est pas franche. La mort s'est assise entre eux dans cette voiture".

J'ai aimé passer cette nuit aux côtés des policiers et partager une tranche de leur vie professionnelle. C'est un métier que je n'aurais pas aimé faire, qui ne me correspond pas. Quelle chance de pouvoir vivre l'espace de quelques heures, d'autres vies que la mienne grâce à la littérature ! Cette nuit avec eux, on ne l'a voit pas passer. Le rythme est soutenu, les dialogues nerveux. La tension est palpable même si parfois, l'humour est au rendez-vous.

La version audio, qui ne dure que 3 h 30, n'offre pas de difficultés. C'est un bon choix pour ceux qui ne sont pas coutumiers de la lecture audio.

A lire ou à écouter, vous avez le choix.

Challenge : Écoutons un livre

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Géraldine 17/10/2019 19:42

Lu en version papier, via le match RL price minister. D'ailleurs, j'avais gagné avec ma chronique sur ce roman bouleversant et captivant. Et je suis tout à fait d'accord avec ton 1er paragraphe.

sylire 26/10/2019 23:34

@Géraldine : je me souviens très bien de ton beau billet !

Emma 12/10/2019 06:28

Je suis complètement passée à côté, j'ai aimé l'écriture et le métier, mais j'ai trouvé ce qui s'y passait complètement improbable : qu'une personne remette en cause son travail est possible mais qu'elle réussisse à entraîner ses collègues… Je n'y ai pas cru une seule seconde.

sylire 12/10/2019 20:54

@Emma : et pourtant parfois la réalité dépasse la fiction...
Mais m'arrive aussi de rester en dehors d'un roman parce que je n'y crois pas donc je comprends.

Gwenaelle 11/10/2019 18:59

J'avais bien aimé ce roman, moi aussi. L'effet de réel est très fort, et bien sûr, cela permet de voir les choses sous un angle bien différent de la généralisation, à laquelle on peut facilement céder.

sylire 12/10/2019 20:52

@Gwenaëlle : oui, tout l'intérêt du roman est de casser l'image du policier sans état d'âme.

Antigone 11/10/2019 14:55

J'ai des frissons à relire ton billet. J'avais adoré ce titre proposé d'ailleurs à l'époque pour price minister.

sylire 11/10/2019 21:04

@antigone : je m'en souviens très bien et je m'étais dit que je lirais un jour. Voilà chose faite.

Saxaoul 11/10/2019 13:31

J'ai envie de découvrir ce livre et sa courte durée est un bon argument pour moi qui consacre peu de temps à la lecture audio.

sylire 11/10/2019 20:58

@Saxaoul : bonne idée. Je pense que tu aimeras.