Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 00:34

Les escales - octobre 2019 - 389 pages

Traduit du portugais (Brésil) par Daniel Matias

L'histoire commence en 1944 en Pologne. Un homme quitte le pays avec un nourrisson qu'il a caché dans un panier, priant pour ne pas être repéré à la frontière. Pour calmer l'enfant, il fredonne une mélodie qui sera le fil conducteur du roman. Puis, nous faisons un bond dans le temps pour faire la connaissance d'Amalia, une jeune portugaise qui s'apprête à voir pour la première fois son arrière-grand-mère allemande, veuve depuis longtemps. Son  mari (l'arrière-grand-père d'Amalia) était nazi. La jeune femme découvre que l'histoire de la famille comporte des zones d'ombres que son aïeule n'a pas eu le courage d'explorer. Les confidences de cette dernière mènent Amalia au Brésil, où elle fait la connaissance d'une femme prénommée Haya. Peu à peu, la jeune portugaise reconstitue le puzzle familial et découvre le mystère de "la Sonate pour Haya".

J'ai été emportée immédiatement par ce récit, construit comme un thriller. Les pages se tournent toutes seules et, dans une période où ma concentration n'était pas optimale, c'est le genre de livre dont j'avais besoin. Pour autant, je ne peux pas dire que je sois complètement séduite par ce roman "un peu facile" bien que traitant d'un sujet qui ne l'est pas : celui de la shoah . J'aurais voulu en savoir plus sur le ressenti des personnages. J'aurais aimé que le roman suscite en moi une réflexion, des questionnements.

Je ne voudrais toutefois pas être trop sévère avec cette histoire bouleversante et assez extraordinaire, surtout quand on découvre qu'elle est inspirée d'un fait réel (ce qui m'a surprise tant l'histoire est incroyable et l'issue miraculeuse).

Un roman agréable à lire mais qui m'a laissée un peu sur ma faim.

Une lecture commune avec Antigone. Allons découvrir son billet !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Karine 02/01/2020 23:18

Bon... je ne sais pas si ça vaut le coup, alors... pourtant, j'aime bien ce genre de roman mais quand c'est trop gros...

sylire 03/01/2020 19:19

@Karine : ce n'est pas trop gros et cela se lit très vite.

Violette 21/12/2019 15:19

ah dommage! je vais donc passer mon chemin, j'ai tant à lire !

sylire 24/12/2019 18:48

@Violette : et oui ! j'imagine que ta PAL doit être aussi fournie que la mienne !

Géraldine 21/12/2019 12:24

Pourquoi pas, si la lecture reste agréable. Si elle ne questionne pas énormément, ça peut être l'occasion de se "reposer un peu" mentalement !

sylire 24/12/2019 18:46

@Géraldine : tu as raison, cela peut parfois être l'objectif recherché et ce n'est pas si mal.

Antigone 14/12/2019 07:49

Tu as raison de souligner qu'il reste prenant malgré nos bémols. ;)

sylire 24/12/2019 18:48

@Antigone : il a le mérite de se lire tout seul.

Alex-Mot-à-Mots 12/12/2019 15:57

Je vais donc aller lire l'avis d'Antigone...