Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

5 avril 2020 7 05 /04 /avril /2020 23:12

Audiolib ( Albin Michel 2019)

 lu par Sylvain Agaësse - Benjamin Jungers - Audrey Sourdive - 8 h 44

"Ici n'est plus ici" nous offre le portrait d'une douzaine d'amérindiens qui vivent dans la ville d'Oakland (baie de San Francisco). Comme 70 % des indiens, les personnages de Tommy orange ne sont pas regroupés en tribu dans de grands espaces protégés mais tentent de survivre dans la pauvreté de quartiers populaires, où ils peinent à s'intégrer. Le lien entre les différents personnages est un pow-wow  qui doit se tenir prochainement. Un pow wow est une manifestation festive qui permet aux Amérindiens de faire vivre leur héritage culturel. Avant cet événement que tous attendent, nous faisons la connaissance de chacun.

Un pow-wow

Autant le dire tout de suite, je me suis un peu perdue dans la succession des destins individuels. Si j'ai conseil à donner, lisez ce livre d'une traite pour ne pas avoir à revenir en arrière comme j'ai dû le faire. Il n'est pas impossible de lire chaque histoire sans faire le lien avec les autres mais je trouve cela dommage car les interactions entre les personnages sont intéressantes. Par ailleurs, ce qui se passe au cours du pow-wow n'est pleinement compréhensible que si l'on a bien compris les liens entre les protagonistes.

"Ici n'est plus ici" est un roman vraiment très intéressant pour se faire une idée de la vie des amérindiens urbains. Les personnages sont ne sont pas tous des enfants de cœur mais ils sont attachants. Les actes de violence qu'ils sont amenés à commettre s'expliquent par l'extrême précarité dans laquelle vit cette population déracinée et peu considérée. L'alcool et drogue font partie du quotidien, entraînant une escalade de violence qui se retourne au final contre la population. Nous le constatons dans la dernière partie du roman, sanglante et spectaculaire.

Trois lecteurs interprètent les douze personnages (deux hommes et une femme). Je me suis aperçue que j'étais plus réceptive aux chapitres lus par Audrey Sourdive. Probablement parce qu'elle interprète les personnages féminins, ceux dont je me suis sentie le plus proche. 

Une lecture intéressante mais je ne suis pas certaine que le format audio soit à privilégier pour découvrir ce roman (sauf à le lire quasiment d'une traite). 

Lu dans le cadre du Prix Audiolib 2020.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Daphné 19/04/2020 21:11

Il m'attend sur mes étagères, il faut que je me décide à l'ouvrir!
Daphné

luocine 18/04/2020 19:22

compliqué ce genre de romans en audio mais il semble intéressant.

krol 16/04/2020 22:31

Oh la la lire ce roman en audio ça doit être sportif ! Moi, je suis souvent revenue en arrière, j'ai tourné les pages dans tous les sens pour m'y retrouver. ce n'est pas un texte facile et linéaire.

sylire 18/04/2020 15:00

@Krol : et bien oui, c'est tout à fait cela !

Karine 12/04/2020 19:33

Est-ce la traduction de there, there?
Je l'ai celui-là!

Sylire 15/04/2020 10:05

@karine
Je pense que oui.
Bonne lecture !

Sandrine 10/04/2020 11:12

J'ai commencé à lire ce livre, annoncé à grand renfort de pubs élogieuses mais il ne m'a pas retenu, je n'y ai rien vu de bien nouveau sur les Amérindiens et les premières voix ne m'ont pas intéressée...

sylire 12/04/2020 18:06

@Sandrine : je n'avais pas lu grand chose sur le sujet jusqu'ici. J'ai donc été intéressée par ce livre mais ce n'est pas un coup de coeur pour autant..