Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

16 septembre 2020 3 16 /09 /septembre /2020 23:58

Le livre de poche (Quai Voltaire 2018) - 630 pages

C'est après avoir écouté une émission des Bibliomaniacs que l'envie m'est venue de découvrir "Dans les angles morts". Le destin a bien fait les choses, car je l'ai trouvé dans une boite à livres quelques temps après. Cherchant une idée pour "le pavé de l'été" (challenge chez Brize) tout en préparant mes lectures pour le mois américain, j'ai jeté mon dévolu sur ce roman. 

Nous sommes dans les années 80, dans un village de campagne qui commence à être colonisé par de riches New-yorkais en recherche de calme et d'authenticité. Les nouveaux arrivés côtoient des fermiers qui ont des difficultés à gagner leur vie. Certains sont au bord du gouffre, peinant à dégager la rentabilité nécessaire pour rembourser leurs prêts. C'est le cas de la famille Hale, que la faillite a brisé. Leur maison a été rachetée une bouchée de pain par George Clare et sa famille. Cette acquisition ne leur portera pas bonheur. Un soir, en rentrant du travail, l'universitaire trouve sa femme Catherine, assassinée. Leur petite fille est dans sa chambre, saine et sauve. Pour découvrir qui est l'auteur du meurtre, nous revenons en arrière pour tenter de comprendre ce qui s'est tramé dans la ferme, du temps des Hale, mais aussi après la vente de la ferme aux Clare. 

J'ai tout aimé dans ce thriller psychologique : l'écriture, l'histoire, les personnages, l'ambiance... au point d'avoir littéralement dévoré les plus de 600 pages, envoûtée. J'ai beaucoup aimé le personnage de Catherine Clare, une jeune femme effacée et d'apparence fragile. Un autre personnage de l'histoire, moins central, m'a marquée, celui de la femme qui tient l'agence immobilière du village. Il se trouve qu'elle est également l'épouse du shérif. Le couple, témoin de la succession de malheurs, sera fortement impacté par cette histoire qui ne cessera de les hanter des années durant.

Je ne peux vous que vous conseiller d'aller vous même explorer les angles morts de cette histoire, de vous laisser surprendre par les faux-semblants et les zones d'ombres. Rares sont les romans où la psychologie des personnages est si fouillée. C'est toute une époque que l'auteur fait revivre, celle des années 80, sans téléphone portable ni réseaux sociaux. L'histoire ne se serait pas passée de la même façon à notre époque pour des raisons que, bien entendu, je ne vous livrerai pas...

Un coup de coeur !

Le pavé de l'été chez Brize

Thème du jour du mois américain : le polar

Le mois américain - chez Titine

 

Challenge chez Antigone

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

eimelle 30/09/2020 10:38

belle trouvaille en effet!

Gambadou 23/09/2020 11:53

Vive les bibliomaniacs et vive les boites à livres !

sylire 23/09/2020 21:26

@Gambadou : tout à fait !

krol 19/09/2020 20:17

Oh comme j'ai aimé ce roman !

sylire 21/09/2020 13:43

@Krol : ce livre a beaucoup de succès !

Antigone 19/09/2020 16:15

Je ne connaissais pas. Tu es tentante ! ;)

sylire 21/09/2020 13:42

@Antigone : il devrait te plaire !

Enna 18/09/2020 22:16

Coup de coeur pour moi aussi !

sylire 21/09/2020 13:41

@Enna : oui, ton billet avait enfoncé le clou après les bibliomaniacs !