Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

6 octobre 2020 2 06 /10 /octobre /2020 23:16

Editions verticales 2012 - 127 pages

En 2010, dans le cadre de l'année France-Russie, Maylis de Kerangal a voyagé dans le Transsibérien. De ce voyage est né une fiction radiophonique publiée il y a 10 ans sur France culture. Cette fiction a inspiré à l'écrivaine un texte qu'elle a appelé "tangente vers l'est". 

Maylis de Kerangal lors de son voyage dans le transsibérien

De Moscou à Vladivostok, le transsibérien transporte des voyageurs de tous horizons. Hélène, la jeune compagne d'un expatrié, a décidé de fuir une vie qu'elle n'apprécie guère. Elle prend le train à Krasnoïarsk en direction de l'est, sans idée vraiment précise de ce qu'elle va faire ensuite. Dès le début du voyage, elle remarque un jeune appelé nommé Aliocha. Ce dernier observe la jeune femme également. Ils ne parlent pas la même langue, ce qui rend d'autant plus étrange ce qui va se passer.

Nous sommes tantôt dans la tête d'Hélène, tantôt dans celle d'Aliocha. On ne sait pas grand chose de leur passé. Tous deux sont concentrés sur le moment présent. L'un songe à s'échapper, l'autre se laisse aller à la rêverie. Le paysage est monotone, une forêt interminable défile sous leurs yeux. Les haltes sont attendues avec impatience. Par la fenêtre ils observent les voyageurs déambuler sur les quais. Au fil du voyage, la relation entre Hélène et Aliocha s'intensifie et ils deviennent complices. Pour le meilleur ou pour le pire ?

"La seule chose qu'il sait, c'est qu'à l'instant où les deux femmes ont frappé à la porte, elle est passée dans son camp, à la seconde où elle a ouvert pour leur faire vérifier qu'elle était bien seule, à cette seconde-là, elle est devenue sa complice. Elle ne sait peut-être même pas pourquoi elle a fait ça, peut-être par jeu, pour jouer le jeu. Mais elle n'a pas agi sous la menace, il en est certain : elle, c'est une autre histoire, il ne sait pas laquelle mais c'est autre chose".

J'ai bien aimé ce roman d'ambiance servi par l'écriture précise et tendue qui caractérise Maylis de Kerangal. 

Maylis de Kerangal dans le transsibérien. J'y vois aussi Hélène...

Ce livre était dans ma PAL depuis quelques années. Je suis ravie de l'avoir découvert. J'aime vraiment beaucoup l'écriture de Maylis de Kerangal.

Objectif Pal chez Antigone

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Géraldine 13/10/2020 19:41

Et dire que je n'ai toujours pas lu "réparer les vivants" que j'ai pourtant dans ma PAL audio depuis un long moment. A la limite, je pense que le sujet de ce roman-ci "m'effraie" moins que son 1er roman publié !

sylire 15/10/2020 13:24

@Géraldine : réparer les vivants est top !

zazy 12/10/2020 23:28

Un livre que j'avais beaucoup apprécié

sylire 13/10/2020 13:41

@Zasy : Il a été moins médiatisé que d'autres de l'auteure mais il en vaut la peine.

krol 11/10/2020 11:01

J'adore l'écriture de Maylis de Kerangal et ce que tu dis de ce roman ne me donne qu'une envie : le lire !

sylire 12/10/2020 21:33

@Krol : j'en suis ravie !

gambadou 10/10/2020 21:23

Je ne connaissais pas ce titre, merci pour l'info

sylire 12/10/2020 21:33

@Gambadou : il est moins connu que d'autres. Ce n'est pas un titre essentiel dans son oeuvre mais intéressant.

Ingannmic 09/10/2020 15:16

Pas mon préférée de l'auteure, mais comme contrairement à Jérôme, j'adhère complètement à son écriture, elle ne me déçoit jamais !

Sylire 09/10/2020 17:27

@ingannmic : je n'ai pas tout lu mais elle ne m'a pas encore déçue.