Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

15 mai 2021 6 15 /05 /mai /2021 23:32

Audiolib 2021 (Finitude) - 12 h 07 - Lu par Damien Witecka

Les années 1990 préfigurent un système sur le point de perdre tout contrôle, où l'informatique s'apprête à révolutionner la planète, où les algorithmes emballent la combinatoire des transactions boursières. Plus personne ne sait vraiment ce qu'est devenu l'argent, un moyen, un but, un prétexte, une dématérialisation de nos existences.

Nous sommes à la fin des années 80, en Suisse, dans le monde de la finance. L'argent "en transit" est convoité par des arrivistes sans scrupules, qui ne reculent devant rien pour tenter de faire fortune. C'est le cas d'une jeune banquière, Svetlana et d'un prof de tennis-gigolo prénommé Aldo. Qui se ressemblent s'assemblent, ils tombent amoureux l'un de l'autre. L'amour aurait pu leur faire passer le goût de l'argent mais pas du tout !

Bien que je lui trouve des qualités, j'ai eu du mal à rester concentrée sur ce roman jusqu'au bout. Le monde de la finance ne me fait pas rêver et accompagner des personnages plus cyniques les uns que les autres pendant plus de 12 heures n'a pas été simple pour moi. J'ai perdu le fil plus d'une fois. C'est grâce au lecteur, excellent, que je n'ai pas abandonné mon écoute en cours de route. Damien Witecka a trouvé le ton adéquat pour faire ressortir l'humour noir qui se dégage de l'ouvrage. La dernière partie, plus rythmée, tient en haleine. Tout compte fait, même si certains moments ont été laborieux, je ne regrette pas d'avoir persévéré.

Une satire du monde de la finance, présenté comme un univers impitoyable et superficiel.

Lu dans le cadre du Prix Audiolib 2021

Challenge Ecoutons un livre

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

dasola 17/07/2021 18:09

Bonjour Sylire, je tourne autour depuis un moment sans arriver à me décider si je le lis ou pas. En tout cas, tu n'as pas l'air plus enthousiaste que cela. Bonne après-midi.

gambadou 19/05/2021 22:10

Pour mon fils qui est dans la finance, mais pas pour moi !

sylire 20/05/2021 22:21

@Gambadou : je n'insisterai pas !

Alex-Mot-à-Mots 17/05/2021 12:49

J'avais adoré cette lecture intelligente.

sylire 20/05/2021 22:21

@Alex : plus que moi alors mais je comprends qu'on puisse être emballé.

Géraldine 17/05/2021 10:50

Pas trop tentée... la finance, ca ne m'intéresse pas et puis j'en ai mangé (trop) récemment avec le dernier Joël Dicker, et pourtant, la finance n'était pas le personnage principal !

sylire 20/05/2021 22:20

@Géraldine : effectivement, autant aller une une valeur sûre après une déception.

Ingannmic 16/05/2021 11:02

Ce roman m'intrigue beaucoup. J'avais vraiment aimé "Derrière les panneaux il y a des hommes", mais le sujet de celui-ci est très différent et comme toi, je ne suis pas attirée par le monde de la finance. mais je me dis que bien traité, cela peut être palpitant, et je reste sur ta note positif en fin de billet !

sylire 20/05/2021 22:19

@Ingannmic : oui la fin a rattrapé en partie le sentiment mitigé que j'ai eu tout au long de ma lecture. Tu peux tenter, je pense.